Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

En Maurienne,un projet de liaison entre Valmeinier et Valfréjus ressort des cartons trente ans après avoir été abandonné

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Faut-il créer de nouveaux équipements pour agrandir les domaines skiables ? En Maurienne, un projet de liaison entre Valmeinier et Valfréjus, appelé la Croix du Sud, figure dans le projet de développement du Pays de Maurienne pour les dix prochaines années.

Le lac de Bissorte entre Valmeinier et Valfréjus, site du projet d'équipement de remontées mécaniques
Le lac de Bissorte entre Valmeinier et Valfréjus, site du projet d'équipement de remontées mécaniques - Office du tourisme de Valmeinier

Valmeinier, France

C'est un projet qu'on croyait oublié : relier Valmeinier à Valfréjus par le col des Marches avec l'implantation de remontées mécaniques en site vierge. Ce projet est inscrit dans le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) du Pays de Maurienne. C'est un document stratégique de planification pour les dix prochaines années qui est actuellement à l'enquête publique jusqu'au 19 octobre.

Un projet qui aura un impact paysager considérable 

Selon  les services de l'État (Direction départementale des Territoires) , la liaison entre les domaines skiables de Valmeinier et Valfréjus en intégrant un accès depuis Orelle "est réalisée en bordure du site classé Mont Thabor. Elle traverse de nombreuses zones humides et cours d'eau dont certains référencés réservoir biologique ainsi que des zones de reproduction du tétras-lyre, ainsi qu'une zone forestière. L'impact paysager sur ce versant totalement vierge sera considérable sur les crêtes et les vallons perchés".

De son côté l’Autorité environnementale dans son avis note que certains  projets du SCoT tels que "l’interconnexion de la Croix du Sud, l’extension des domaines skiables de Val Cenis ou d’Aussois, sont susceptibles de causer _des dommages très significatifs, voire irréversibles, à des milieux écologiques d'une valeur exceptionnell_e"

Annie Collombet, présidente de Vivre en Maurienne, s'insurge : "la fonte des glaciers, c'est reconnu et encore, dernièrement, on reconnaît que les choses vont encore s'accélérer. Il y a toute cette conscience de la jeunesse qui manifeste par milliers dans le monde entier pour dire : on ne peut plus continuer comme avant. Tout cela n'est pas compris pas nos élus. On continue dans les vieux schémas. Le projet de Croix du Sud est une catastrophe"

"On aura plus de problèmes si on ne fait pas ce projet que si on le fait" Jean-Claude Raffin, maire de Modane, vice-président du SCot du Pays de Maurienne

Dans les années 90, le projet avait été abandonné faute de moyens. Dans la nouvelle version, il est question de le relier à Orelle dans la vallée par une remontée mécanique afin de pouvoir créer une liaison entre les domaines skiables de Maurienne et de Tarentaise.

Selon Martine Noraz, maire de Valmeinier de 2008 à 2014, "c'est un très vieux projet qui ressort des cartons. Mais depuis, la situation générale a bien changé. Ce type de grand  projet au niveau des stations de sports d'hiver n'est plus du tout d'actualité. On parle maintenant de réchauffement climatique, de partage de la ressource en eau. Je pense que les stations doivent se recentrer sur ce qui existe, améliorer l'accueil des clients locaux, pas forcément aller chercher des gens à l'autre bout du monde. C'est impensable qu'on puisse ressortir des choses pareilles maintenant".

Écoutez : Martine Noraz, maire de Valmeinier de 2008 à 2014

Pour Jean-Claude Raffin, maire de Modane et vice président du SCoT du Pays de Maurienne , c'est tout simplement l'avenir du territoire qui est en jeu : "Compte-tenu du changement climatique, l'idée, c'est bien de pouvoir remonter les domaines skiables en altitude pour pérenniser encore nos stations pendant quelque temps. On a quand même un souci par rapport à nos stations qui sont à la limite de la rentabilité. Ce projet-là est un projet très ambitieux, c'est un projet départemental et même régional : le télécabine d'Orelle sera à cinquante mètres de celui qui part dans les Trois vallées. Si on veut maintenir des emplois dans notre vallée dans les vingt ans qui viennent, on a l'obligation de monter un peu plus haut dans les endroits où la neige sera encore présente. Je pense qu'on aura plus de difficultés si on ne fait pas ce type de projet que si on le fait". 

Ce schéma de développement  prévoit également  de construire 22 800 lits supplémentaires ,une résidence du Club Méditerrannée dans un hameau de Valloire et un ascenseur valléen entre Modane, Valfréjus et la Norma. 

Écoutez : le projet de liaison la Croix du Sud

D'autres projets de liaisons en sites vierges sont en cours d'étude en Maurienne  et en Oisans (Isère) qui sont dénoncés par France Nature Environnement.

Skieurs sur  le versant du Gros Crey vers  Valmeinier 1800 - Aucun(e)
Skieurs sur le versant du Gros Crey vers Valmeinier 1800 - Office du tourisme de Valmeinier
Choix de la station

France Bleu