Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Métropole du Grand Nancy dévoile sa base de loisirs estivale

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

La plage des De Rives doit ouvrir le 15 juin sur le site de la Méchelle, en bordure de Meurthe, à cheval entre Nancy et Tomblaine, au pied du pont de la Concorde. Un site estival gratuit, multiactivités avec jeux sportifs, balades, concerts et baignades. Une promesse en forme d'espoir d'après-COVID.

40 000m² d'espace naturel entre Nancy et Tomblaine s'offriront à la balade, aux jeux et à la baignade
40 000m² d'espace naturel entre Nancy et Tomblaine s'offriront à la balade, aux jeux et à la baignade © Radio France - Johan Gand

Le président de la Métropole du Grand Nancy Mathieu Klein l'a martelé lors de la présentation de ce projet : "Les gens ont besoin d'avoir des perspectives d'après-COVID". C'est vrai qu'il parait bien ambitieux de parler des réjouissances estivales, d'activités sportives ou nautiques alors qu'on est encore en plein dans la pandémie. Mais cet aspect sécurité sanitaire a aussi été pris en compte et le projet sera évolutif avec port de masque s'il le faut, jauge maximum ou d'autres mesures en fonction de l'évolution de la situation sanitaire.

Comme en discothèque : plusieurs zones, plusieurs ambiances

Cette immense surface naturelle de 40 000 m² a été découpée en plusieurs parties plus ou moins actives selon vos envies.

Plutôt détente sur la rive nancéienne, plus baignade sur la rive de Tomblaine avec 2 bassins et une aire de jeux aquatique, le but est de contenter le plus grand nombre.
Plutôt détente sur la rive nancéienne, plus baignade sur la rive de Tomblaine avec 2 bassins et une aire de jeux aquatique, le but est de contenter le plus grand nombre. - Métropole du Grand Nancy
  1. Au pôle nautique, un village olympique proposera des initiations à différents sports, grâce aux clubs locaux. Une manière de rappeler que la Métropole vient d'être labellisée "Terre des Jeux", pour promouvoir les jeux Olympiques de 2024 en France.
  2. La prairie : c'est l'espace tranquille et rafraîchissant de cette zone : transats, zone de brumisation, terrains de pétanque. Des zones de restauration et de pique-nique au bord de l'eau. Et puis une scène, en espérant le retour de concerts ou de spectacles, en lien avec l'Autre Canal.
  3. L'oasis, côté Tomblaine, porte bien son nom : deux bassins de natation hors-sol seront installés (il n'est pas permis de se baigner dans la Meurthe) ainsi qu'un 3ème bassin, aire de jeux aquatique. Il y aura du sable aussi pour jouer au beach-volley ou pour se prélasser et là aussi il y aura des possibilités de restauration.
  4. Le perchoir : une zone d'observation de la faune et de la flore, à travers une construction en bois. La partie développement durable est aussi un axe fort de ce projet.
  5. L'îlot de la Concorde, au milieu du pont, servira de zone de détente.
  6. Pour relier les deux rives ou juste se promener sur l'eau, une barge en bois, électrique, fera l'aller-retour avec sur le plan d'eau, 2 îles, à la faune remarquable, l'une d'elle est d'ailleurs interdite, mais elle sera visible du bateau.
  7. Il y aura bien sûr la possibilité de faire le tour du site à pied ou à vélo avec un parcours de plus de 3 kilomètres et demi jalonné d'animations artistiques.

Une promesse de campagne et une demande récurrente

Le maire de Nancy et président de la Métropole Mathieu Klein s'était engagé à créer une zone estivale de loisirs. Selon lui, la montée des températures estivales et le fait qu'il n'y ait pas beaucoup d'équipement aquatiques d'extérieur sur la Métropole, créait une vraie demande de la part des habitants. Et "notamment pour ceux qui n'ont pas la chance de partir en vacances". 

La plage des deux rives se veut donc accessible à tous, adaptée à tous, d'où évidemment la gratuité des activités proposées.

Mathieu Klein, président de la Métropole du Grand Nancy, accompagné,à sa droite de l'adjoint aux sports de la Métropole Hervé Ferron.
Mathieu Klein, président de la Métropole du Grand Nancy, accompagné,à sa droite de l'adjoint aux sports de la Métropole Hervé Ferron. © Radio France - Johan Gand

Mais pour autant ce projet a un coût, non négligeable, environ 920 000 euros, pour cette installation qui sera en place du 15 juin au 5 septembre. "Cela revient à 3,50 euros par habitant du Grand Nancy" met en perspective le président de la Métropole Mathieu Klein. Une facture qui a été alourdie aussi par les contextes : sanitaires bien sûr, mais aussi sécuritaires, dans le cadre du plan Vigipirate, toujours en vigueur.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess