Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

La ministre du Logement dans l'Aude près de trois ans après les terribles inondations

Par

Emmanuelle Wargon se rend à Villegailhenc et Trèbes, à l'est de Carcassonne (Aude) ce vendredi 23 juillet. En octobre 2018, le secteur avait été frappé par des inondations meurtrières. Près de trois ans après, la reconstruction avance tout doucement.

Villegailhenc avait particulièrement souffert à l'époque, en octobre 2018. Villegailhenc avait particulièrement souffert à l'époque, en octobre 2018.
Villegailhenc avait particulièrement souffert à l'époque, en octobre 2018. © Radio France - Vanessa Marguet

Finalement, ils n'en ont pas vu passer tant que cela des ministres depuis le drame. Edouard Philippe, l'ex-Premier ministre, était venu très vite. Puis plus rien. Ce vendredi 23 juillet, près de trois ans après les inondations dévastatrices qui ont touché le nord et l'est de Carcassonne dans la nuit du 14 au 15 octobre 2018 , Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, est attendue à Villegailhenc dans la matinée, puis à Trèbes à la mi-journée.

Publicité
Logo France Bleu

Reconstruire le pont de Villegailhenc à partir de janvier 2022

L'équivalent de trois mois de pluie localement. C'est ce qui leur était tombé sur la tête. Sur un très large périmètre comprenant pas moins de 126 communes qui ont fait l'objet d'une reconnaissance de catastrophe naturelle, soit environ 30% du territoire de l'Aude. Mais plusieurs villes avaient payé le tribut le plus lourd, celui des vies perdues et des paysages éventrés. Villegailhenc, 1.700 habitants, a été avec son pont arraché, un symbole. 

Ce pont va être reconstruit par le Département, à partir de janvier prochain, 40 mètres contre 18 auparavant, un ouvrage capable de faire passer 250 mètres cubes d'eau par seconde, ce qu'il s'est passé lors des inondations.

Le principal pont de Villegailhenc brisé sous la force de l'eau. Il doit être reconstruit d'ici l'été 2022. © Radio France - Vanessa Marguet

Ce vendredi marquera d'ailleurs la démolition de la première maison de l'ilot ravagé par les eaux, tout près du pont.

"On va détruire 38 maisons anciennes, dont 32 abîmées par les inondations. Pour certaines, ça va être compliqué humainement, des habitants y vivent depuis trois ou quatre générations." - Michel Proust, maire de Villegailhenc

Certains propriétaires n'ont pas souhaité l'acquisition à l'amiable par l'État qui va donc passer par une déclaration d'utilité publique. Depuis janvier dernier, Villegailhenc reconstruit une "maison citoyenne" avec un bureau de poste, et des bureaux de services publics. De l'autre côté, seront reconstruits le foyer municipal et les ateliers municipaux, tous détruits en 2018.

Il n'y a pas d'impact négatif des intempéries sur le marché immobilier à Villegailhenc selon le maire. Seize lots de lotissements sont récemment sortis et ont tous trouvé preneurs. Et les maisons se vendent au prix du marché.

Laisser davantage de place au fleuve à Trèbes

Autre ville symbole, un peu plus au sud, Trèbes. Car en octobre 2018, Trèbes se remet à peine de l'attentat terroriste du Super U qui coûta la vie à quatre personnes dont le gendarme Arnaud Beltrame. Ville-martyre, annus horribilis : Trèbes, 5.500 habitants, perd à nouveau six des siens lors des inondations sept mois plus tard. 

"Vous ne sortez pas indemne de ces épreuves" rappelle deux ans et demi plus tard, le maire Eric Ménassi. La reconstruction a en partie commencé dans le Nord de la ville, où en quartier en cuvette a été victime de ruissellements. Le système de canalisation a par exemple été agrandi pour évacuer plus vite l'eau.

Ce vendredi, la ministre sera au bord de l'Aude, dans le sud de la ville. "Nous allons faire en sorte que le fleuve soit élargi, raconte Eric Ménassi. Nous allons gagner au maximum sur la rive droite. On redonne au lit du fleuve son espace initial. L'ancienne piscine municipale a été démolie, ça sera bientôt le cas de l'école." En tout, une cinquantaine de maisons seront détruites.

Les communes de Carcassonne, Villalier, Villardonel et Saint-Couat d'Aude ont aussi subi des pertes humaines lors des inondations de 2018. En tout, une quinzaine de personnes, dans l'immense majorité des personnes âgées noyées pendant leur sommeil, ont péri.

Dégâts matériels causés par les violentes inondations à Trèbes en octobre 2018. © Radio France - Alexandre Barlot

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu