Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : EcoTree, la jeune pousse bretonne déjà grande

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Acheter des forêts pour vendre des arbres à des particuliers investisseurs ou à des entreprises désireuses d'améliorer leur bilan carbone, c'est le concept développé depuis bientôt cinq ans par la start-up brestoise EcoTree. La demande explose, et l'entreprise ne cesse de grandir.

EcoTree est en train de passer le cap des 50 salariés (répartis entre Brest, Paris et Copenhague).
EcoTree est en train de passer le cap des 50 salariés (répartis entre Brest, Paris et Copenhague). © Radio France - Nicolas Olivier

EcoTree c'est d'abord une idée, qui a germé en 2014 lors d'un voyage au Danemark. Constatant d'une part la carence de gestion des forêts françaises et d'autre part la recherche de sens et d'investissement vertueux de la société civile, quatre amis inventent un concept permettant de réconcilier développement durable et rentabilité. La jeune pousse, officiellement née en janvier 2016, connaît depuis une croissance fulgurante (+100% par an !)

S'enrichir en aidant la planète

Couronnée de prix en France et à l'étranger, récemment labellisée Produit en Bretagne, EcoTree achète des massifs forestiers dont elle conserve la gestion, tout en permettant aux particuliers comme aux entreprises de devenir propriétaires d'un ou plusieurs arbres. Outre le bénéfice évident pour la biodiversité, la société promet un juteux retour sur investissement à terme, avec un rendement moyen estimé à 2% par an.

"L'arbre est le seul bien qui prend de la valeur intrinsèquement dans le temps, assure Erwan Le Méné, co-fondateur et président d'EcoTree, venu d'Arkéa. Je ne peux pas vous dire à combien sera le cours du bois dans 50 ans, mais une chose est sûre c'est que votre arbre qui fait 15 centimètres aujourd'hui, il fera certainement 30 ou 35 mètres de haut plus tard, et qu'il donnera environ 2 mètres cubes de bois."  

Plus de 600 000 arbres ont déjà été plantés sur près de 1 500 hectares de domaines forestiers.
Plus de 600 000 arbres ont déjà été plantés sur près de 1 500 hectares de domaines forestiers. - Ecotree

Vous pouvez devenir véritablement propriétaire forestier avec tous les bénéfices que cela implique : la propriété de la valeur du bois, qui est importante dans le temps, et évidemment la valeur environnementale, puisque votre arbre en grandissant il capte du CO².

Pas de problème avec le "greenwashing"

Et tant pis si des entreprises polluantes utilisent cette caution écolo pour verdir leur image, "cet argent il va à 100% dans la nature, dans la biodiversité, il vient redynamiser d'anciennes terres agricoles. Plus j'ai d'investisseurs, quels qu'ils soient -et c'est pas à moi de les juger- plus je vais créer un puits de carbone additionnel, c'est ça mon objectif" explique le co-fondateur.

700 entreprises et 37 000 particuliers ont déjà fait confiance à EcoTree, qui entretient plus de 600 000 arbres sur le territoire français, en particulier en Bretagne où l'entreprise exploite une dizaine de domaines. Le cap du million devrait être atteint dans les prochains mois. Pour accompagner son développement, la start-up recrute de nouveaux collaborateurs chaque mois. Elle vient de franchir le cap des 50 salariés, répartis sur ses trois bureaux de Brest, Paris et... Copenhague, là où tout a commencé, il y a six ans et demi.

Offrir un arbre c'est offrir du sens

EcoTree espère bien profiter de la période des fêtes pour attirer de nouveaux clients. Elle suggère d'offrir "un arbre pour Noël" en trois clics sur son site internet (à partir de 15 euros). Des formules d'abonnements sont aussi proposées (dès 19 euros par mois). Pour Erwan Le Méné "c'est une idée d'avenir, offrir un arbre c'est offrir du sens, un enracinement sur du temps long, l'arbre symbolise un moment de vie qui va perdurer pendant quarante ans et en plus faire du bien à l'environnement."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess