Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La nouvelle éco : le collectif montpelliérain MetaStrat lance une régie publicitaire écolo et éthique

-
Par , France Bleu Hérault

En janvier 2021, le collectif montpelliérain MetaStrat a lancé une nouvelle régie publicitaire, la Bonne Pub. Elle s'adresse aux entreprises engagées dans une démarche de développement durable et ne collecte pas les données des internautes. Une chronique en partenariat avec ToulÉco Montpellier.

MetaStrat travaille aujourd'hui avec une dizaine d'entreprises.
MetaStrat travaille aujourd'hui avec une dizaine d'entreprises. - MetaStrat

MetaStrat, un collectif montpélliérain de freelances (designers, développeurs, communicants), a lancé, en janvier 2021, une régie publicitaire innovante : La Bonne Pub. Elle ne s'adresse pas à toutes les entreprises. Seules celles qui sont engagées dans une démarche de développement durable peuvent recourir à La Bonne Pub.

Un réseau d'entreprises vertes

Le collectif filtre donc les entreprises. "On se base sur les 17 objectifs de développement durable des Nations Unies, détaille Sebastien Ortega, fondateur du collectif MetaStrat. Par exemple, on voit s'ils agissent en faveur de la biodiversité ou des énergies renouvelables." Aujourd'hui, La Bonne Pub travaille avec dix start-ups dont Be keeper, qui commercialise des ruches connectées, Mon petit paquet, qui fabrique des couches lavables et le magazine écologique Plum.

"Les entreprises qui nous contactent sont des start-up qui viennent de se lancer et qui ont peu de moyens" - Sebastien Ortega

Ensuite, chaque entreprise choisit les publicités qu'elle souhaite diffuser sur ses supports. Elle consulte la liste des membres de La Bonne Pub et sélectionne ceux qui les intéresse. "Chaque membre va faire la publicité des autres membres, résume Sebastien Ortega. L'idée, c'est de faire de la publicité collaborative."

On ne veut faire la promotion que de projets à impact - Sebastien Ortega, fondateur du collectif MetaStrat.

Grâce à ce fonctionnement, MetaStrat n'a pas besoin de collecter les données des internautes. "Les régies publicitaires classiques se renseignent sur vous, explique le trentenaire. Elles cherchent à savoir si vous êtes un homme ou une femme, vos centres d'intérêt ou encore dans quel magasin vous êtes récemment allé. Ça leur permet de vous proposer des publicités ciblées. Nous, on part du principe que si vous êtes sur le site de l'un de nos membres, vous serez intéressés par l'activité d'un autre. Par exemple, si vous consultez un site vegan, peut-être aimerez-vous une entreprise zéro déchet."

Sebastien Ortega, fondateur de MetaStrat, explique que cette idée est née en travaillant pour des start-up.

Interview avec Sebastien Ortega, fondateur du collectif MetaStrat, qui a lancé la régie publicitaire La Bonne Pub

Choix de la station

À venir dansDanssecondess