Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La pollution de l'air et ses conséquences néfastes sur notre santé

-
Par , France Bleu

L'air de nos villes, et à moindre mesure de nos campagnes, est de plus en plus pollué. Véritable enjeu environnemental et sanitaire, comment pouvons-nous faire face à ce fléau ?

Chaque jour, un adulte inhale entre 10 000 à 20 000 litres d’air composé à 99% en moyenne d’oxygène et d’azote. Mais cet air peut également contenir divers polluants pouvant être à l’origine d’effets néfastes sur la santé.

Quels sont ces éléments nocifs pour la santé ?

Il existe différentes sources de pollution de l'air

  • des polluants provenant d'activités humaines comme l'industrie, les transports, l'agriculture ou bien encore le chauffage ;
  • des phénomènes naturels comme l'érosion des sols, les vents de sable du Sahara, les éruptions volcaniques... ;
  • des nouveaux polluants créés au contact de l'atmosphère et de polluants déjà existants comme l'ozone qui se forme lorsque les hydrocarbures et les oxydes d'azote réagissent avec la lumière du soleil.

La pollution atmosphérique ne connaît pas les frontières et celle observée en France est souvent originaire de nos voisins européens.

Les conséquences sur notre santé

Les effets sur la santé sont observés lors :

  • d'une exposition aiguë ou à court terme (quelques heures ou quelques jours) avec irritations oculaires ou des voies respiratoires, crises d’asthme, exacerbation de troubles cardio-vasculaires et respiratoires pouvant conduire à une hospitalisation, et dans les cas les plus graves au décès ;
  • d'une exposition chronique ou à long terme qui développe ou aggrave certaines maladies comme des cancers, des pathologies cardiovasculaires et respiratoires (asthme, broncho-pneumopathie chronique obstructive, insuffisance cardiaque), des troubles neurologiques...

En France, les impacts les plus importants sur la santé concernent principalement l’exposition tout au long de l’année à des niveaux moyens de pollution et non les pics épisodiques.

Les chiffres en France

La pollution de l'air par des particules fines a un impact humain et économique non négligeable :

  • 48 000 décès sont à déplorer tous les ans, soit 9 % de la mortalité en France ;
  • les coûts sont estimés à 100 milliards € / an, avec une large part liée aux coûts de santé.

Existe-t-il des solutions ?

Les transports routiers et l'industrie sont les principaux responsables de la pollution en ville. La fédération française des associations de protection de la nature et de l'environnement, France Nature Environnement dresse une liste des actions à mener immédiatement ou sur le long terme.

Révolutionner les transports

  • développer les circulations douces (piéton, roller, vélo…) ;
  • encourager les mobilités durables (développer le réseau de transports en commun, généraliser les parkings à l’entrée des villes, covoiturage, autopartage…) ;
  • soutenir financièrement les collectivités dans leurs projets de transports publics et vélo ;
  • encourager le transport ferré des marchandises et supprimer les exonérations fiscales accordées aujourd’hui aux énergies fossiles.

Réduire les particules fines de l'industrie française

  • rénover le parc industriel français en utilisant notamment des filtres en sortie de cheminées ; 
  • imposer une réduction progressive des émissions des industries en modifiant la législation française et européenne sur les Valeurs Limites d'Émissions ;
  • améliorer la performance énergétique des installations industrielles afin qu’elles soient moins gourmandes en énergie fossile.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu