Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La préfecture des Vosges déclenche le niveau d'alerte sécheresse

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Le déficit pluviométrique qui s'installe et la baisse générale du débit de tous les cours d'eau vosgiens, ont conduit la préfecture des Vosges à déclencher le niveau d'alerte sécheresse dans le département. Certains usages de l'eau sont limités et les usagers appelés à la vigilance.

Le reservoir de Bouzey au niveau le plus bas
Le reservoir de Bouzey au niveau le plus bas © Radio France - Hervé Toutain

La préfecture des Vosges déclenche ce vendredi 24 juillet le niveau d'alerte sécheresse dans le département. Certains usages de l'eau sont limités et les usagers appelés à la vigilance.

Parmi les mesures de restriction, on peut retenir en priorité, l'interdiction du remplissage des piscines privées d'une capacité supérieure à 1 mètre-cube ainsi que des plans d'eau d'agrément. Interdiction de laver les véhicules en dehors des stations professionnelles. Interdiction également de nettoyer les terrasses et façades, d'arroser les pelouses dans les espaces publics et privés ainsi que les terrains de sport. Même interdiction pour les jardins potagers entre 9H00 et 20H00.

Ces interdiction s'appliquent quelle que soit l'origine de l'eau. Des mesures spécifiques sont prises pour les usages industriels et commerciaux dans le prolongement de l'arrêté sécheresse de 2019. L'ensemble de ces dispositions est applicable jusqu'au 30 septembre prochain. Les contrevenants s'exposent à une amende de 1 500 euros et 3000 euros pour les récidivistes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess