Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle éco : comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : la réouverture des restaurants est un bol d'air pour les producteurs d'œufs

-
Par , France Bleu Bourgogne

Elevage à taille humaine où sont produits des oeufs de poules pondeuses élevées en plein air en système alternatif, la ferme du Grand Pré est située à Huilly-sur-Seille (Saône-et-Loire), en Bresse louhanaise. Elle propose de la vente à la ferme et sur le marché de Mâcon le samedi matin.

Les ventes d’œufs ont explosé pendant le confinement
Les ventes d’œufs ont explosé pendant le confinement © Maxppp - Patrick Lefevre

Les ventes d’œufs ont explosé partout en France entre mi mars et mi avril. Il y a eu presque deux fois plus de ventes que l’an dernier à la même période. L’augmentation est encore plus énorme pour le réseau de vente de proximité. Qu'en est-il trois semaines après le déconfinement ? On fait le point avec Morgan Louche, chef d’exploitation à la ferme du Grand Pré à Huilly-sur-Seille en Saône et Loire.

La ferme du Grand Pré - Morgan Louche

Vous avez ressenti cette frénésie pour les œufs pendant le confinement ?

Il y a eu des ruptures de stock dans les grandes surfaces et les petits magasins de proximité. Ma production était principalement dédiée aux restaurants et on s'est rendu compte très vite qu'il y avait beaucoup de demande dans les commerces de proximité. Mon chiffre d'affaire n'a pas changé puisque les poules pondent régulièrement, en revanche la demande a été multipliée par 10.  

Trois semaines après le déconfinement, vous vendez toujours autant d’œufs ?

Non, dès la première semaine après le déconfinement, la demande a chuté de moitié, et encore de moitié la semaine dernière, pour seulement tomber à 10% de vente de ma production 

Ce mardi, les restaurants rouvrent leurs portes, est-ce une bonne nouvelle pour vous ? 

L'annonce de leur réouverture par Edouard Philippe la semaine dernière nous a redonné du baume au cœur. Les restaurants ont commencé à nous rappeler pour leur mise en place et vont démarrer progressivement durant la première quinzaine de juin

Pendant le confinement, vous êtes tourné notamment vers les particuliers, les épiceries… Vous comptez pérenniser ces nouvelles façons de vendre de façon durable ? 

J'ai recontacté des particuliers et des commerçants que j'ai dépanné pendant le confinement. Ils sont prêts à repartir avec moi pour travailler durablement. Avant je vendais 90% de ma production aux restaurateurs et 10% aux revendeurs et aux particuliers, je pense désormais rééquilibrer à 50/50 !

_________________________________
France Bleu Bourgogne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc.). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess