Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché après la disparition d'un enfant de 8 ans dans les Côtes-d'Armor
Dossier : La nouvelle éco, comment le coronavirus bouleverse l’économie

La relance éco : à Dijon, la crise sanitaire a profité à La Recyclade

-
Par , France Bleu Bourgogne

Depuis le confinement, La Recyclade, à Dijon, récupère deux fois plus d'objets destinés à la déchetterie. A l'étroit dans sa première boutique, l'association retape en ce mois d'août 2020 un nouveau local, plus spacieux, pour ouvrir une nouvelle boutique en septembre.

Le "coin meuble" dans la première boutique de La Recyclade
Le "coin meuble" dans la première boutique de La Recyclade - La Recyclade

Toutes les entreprises où les associations n'ont pas souffert de la crise sanitaire du coronavirus. Au contraire, ce contexte bien particulier a même profité à certaines. C'est le cas de La Recyclade à Dijon, cette association qui, depuis 2017, récupère des objets destinés à la déchetterie pour les retaper, les modifier et les revendre. Elle continue de se développer, puisqu'au mois d’août 2020, elle a commencé des travaux dans un nouveau local, plus spacieux, pour ouvrir une deuxième boutique à Dijon à la fin du mois de septembre. Son directeur Fred Ramette nous en parle dans "La relance éco", mardi 18 août 2020. 

Une nouvelle boutique, vous vous sentiez à l'étroit dans la première ? 

On a surtout eu l'opportunité de trouver un local très sympathique de 800m² dans Dijon. Aux Bourroches (la première boutique, ndlr) on entrait un peu au chausse-pied. La nouvelle boutique va se trouver rue de l'Est, dans le quartier Montmuzard. 

Le principe va-t-il rester le même ? 

Exactement le même ! Il y aura de tout, à prix très modique.

Est-ce que depuis le confinement vous remarquez un attrait supplémentaire pour le recyclage ? 

On a une fréquentation beaucoup plus importante. Des gens viennent discuter du projet, adhèrent et font en sorte que ça marche de mieux en mieux. On vend beaucoup plus de choses en terme de volume. En collecte, on fait en général entre 900 kilos et une tonne par semaine. Depuis la fin du confinement, on est plutôt sur deux tonnes par semaine. C'est énorme pour nous. D'où la volonté d'ouvrir une deuxième surface de vente. 

"En collecte, on fait en général entre 900 kilos et une tonne par semaine. Depuis la fin du confinement, on est plutôt sur deux tonnes par semaine."

Comment expliquez-vous cet engouement pour le recyclage? 

Les gens ont fait du tri et je pense qu'ils ont eu le temps de prendre conscience d'un certain nombre de choses, sur ce qu'ils peuvent faire des affaires dont ils ne se servent pas et qui sont en bon état. De toute façon, les déchetteries étaient fermées, ils ont cherché des alternatives et ils sont tombé naturellement sur nous. 

C'est paradoxal, mais en fait la crise sanitaire vous profite en quelque sorte ! 

Je pense. Je voudrais bien remonter dans le temps et voir comment ça se serait passé sans confinement. On ne saura jamais en fait. Ce qui est important, c'est que les gens prennent de plus en conscience de notre impact sur l'environnement. S'ils peuvent nous aider, c'est tant mieux. 

Vous voulez participer au chantier solidaire ? 

La deuxième boutique de La Recyclade est construite avec un "chantier solidaire", où tout le monde peut venir aider, pas seulement les adhérents de l'association. Si vous voulez donner un coup de main pour peindre ou pour trier, les membres y sont les lundi, mardi et mercredi de 10 heures à 18 heures.  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

__________________________________________________

France Bleu Bourgogne est à vos côtés pour vous accompagner pendant la période de déconfinement. Chaque jour à 7h15, votre radio s'intéresse à une entreprise emblématique de notre région (fleuron industriel, club de sport, association, restaurant, etc). Comment se porte-t-elle ? Quels enseignements tire-t-elle de cette pandémie de coronavirus ? Comment se projette-t-elle dans l’avenir ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess