Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Rochelle : un enrochement exceptionnel pour protéger le quartier Port Neuf des submersions

-
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

Des travaux d'enrochement exceptionnels viennent de commencer dans le quartier de Port Neuf à La Rochelle dans le cadre du PAPI (Programme d'action et de prévention des inondations) près de 10 ans après la tempête Xynthia. Il s'agit de protéger la population, tout en embellissant le quartier.

L'enrochement du littoral en largeur, et non en hauteur va permettre de protéger les population tout en embellissant le quartier.
L'enrochement du littoral en largeur, et non en hauteur va permettre de protéger les population tout en embellissant le quartier. © Radio France - Marie-Laurence Dalle

La pelle mécanique attrape un à un les rochers, pour les déposer délicatement sur l'enrochement existant. "C'est du tétris" commente Gaël Debaud de l'entreprise Effiage, directeur de travaux du groupement d'entreprises qui va réaliser les travaux de protection du Quartier de Port Neuf, dans le cadre du PAPI (Programme d'Action et de Prévention des Inondations). 60 000 tonnes de pierres vont être ainsi mises en place dans les mois qui viennent pour protéger les habitants des submersions. Il y a près de 10 ans, la tempête Xynthia s'était engouffrée dans l'anse de Port Neuf, l'eau était montée jusqu'à proximité du stade Deflandre rappelle Jean-François Fountaine, le maire de La Rochelle et "on a eu beaucoup de chance de ne pas déplorer de pertes humaines à Port Neuf ce jour là".  

Un dispositif innovant et inédit

Le dispositif choisi est innovant :un enrochement pierre à pierre, complété par un double mur en béton. Au lieu de réhausser la digue, il s'agit de l'élargir explique le directeur du groupement d'entreprise en charge des travaux pour que la houle et les vagues viennent se briser sur les rochers. Derrière les cailloux, un double mur en béton bloque l'eau : "l'eau peut franchir le premier mur, elle est bloquée derrière par un deuxième mur" indique Gaël Debaud et renvoyée vers la mer. "Ça permet d'avoir un ouvrage plus bas" souligne Eric Perrin conseiller municipal délégué à la protection du litroral à La Rochelle "et de garder les vues sur la mer et d'avoir vraiment un ouvrage qui s'intègre dans l'espace urbain pour magnifier notre littoral". Il ajoute qu'il y a peu d'exemple en France et dans le monde de ce type d'aménagement. 

L'enrochement sera plus large, il ira jusqu'aux piquets oranges
L'enrochement sera plus large, il ira jusqu'aux piquets oranges © Radio France - Marie-Laurence Dalle

On aura réussi si les gens oublient qu'il s'agit d'un ouvrage de protection - Eric Perrin conseiller municipal délégué à la protection du littoral à La Rochelle

L'objectif est de transformer la digue de protection en un lieu de promenade. Par beau temps, le paysage est époustouflant, la vue embrasse toute la rade de La Rochelle. Une promenade de 10 mètres de large sera créée, en gagnant de l'espace sur la mer : "On aura un espace proposé aux skateurs sur une partie de l'ouvrage, on va avoir aussi par endroit des belvédères pour profiter du paysage qui est magnifique ici, ou des descentes sur l'estran" indique Eric Perrin. "On aura réussi si les gens oublient qu'il s'agit d'un ouvrage de protection" ajoute-t-il. Le défi était d'arriver à concilier la sécurité des populations avec un embellissement du quartier. C'était la demande de la municipalité : "_on a travaillé de manière très précise, jusqu'à la couleur de l'enrochement"_explique encore Eric Perrin. "Dans les secteurs industriels, les enrochements en place qui sont très noir seront réutilisés, sur les autres secteurs on va utiliser d'autres matériaux, des granits plus clairs, qui vont mieux s'intégrer dans le paysage". La mairie de La Rochelle souhaitait la même qualité de protection et d'aménagement qu'au centre ville de La Rochelle. "Quand les habitants du quartiers ont vu que la mairie commençait à protéger le centre ville, ils se sont dit encore une fois on passe après" s'exclame Marie Lacroix la présidente du comité de quartier de Port Neuf. Finalement ils sont aujourd'hui rassurés dit-elle. Des réunions de travail ont associé les habitants au projet, ils ont pu donner leur avis, et réclamé par exemple que les camions de cailloux ne traversent pas le quartier. Et pendant les travaux qui vont durer jusqu'à fin 2021, une réunion mensuelle aura lieu, avec le groupement d'entreprise . Le chantier de protection de Port Neuf doit couter 11, 1 million d'euros. 

La Rochelle, bon élève pour la protection du littoral 

Ce chantier de protection de Port Neuf, est le dernier à La Rochelle qui a quasiment terminé son PAPI. 95% du programme est actuellement réalisé. Lionel Quillet, premier vice président du conseil Départemental de la Charente-Maritime, et "Monsieur Digues" du département a longuement le maire de La Rochelle, Jean-François Fountaine : "avant février 2020, vous ne pouviez pas mieux faire pour protéger la population, félicitation pour cette efficacité de qualité". Des félicitations appuyées et remarquées à moins de 6 mois de l'élection municipale ! Le territoire rochelais est actuellement le plus avancé dans la réalisation de son PAPI, juste devant l'Ile d'Oléron qui en est à 90% de son programme. Viennent ensuite Yves et Chatelaillon, le Nord aunis et Charron, puis l'Ile de Ré dont le PAPI est à 65% de réalisation. Le gros morceau à venir dit Lionel Quillet, c'st le fier d'Ars, "tout se jouera cet hiver, le programme n'est pas encore acté". Cette année, les travaux doivent être lancés sur la Sèvre Niortaise, la Charente et l'estuaire de la Gironde. En 2030, l'ensemble du littoral de la Charente-Maritime sera protégé, 275 km de digues auront été reprises, et élevées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess