Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La SEPANSO réclame un plan de protection de l’atmosphère à l'échelle du Pays Basque

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le nombre de morts prématurés à cause de la pollution atmosphérique au Pays Basque a été multiplié par dix depuis l'an 2000 selon Michel Botella, représentant de la SEPANSO 64. Il était l'invité de France Bleu Pays Basque en cette journée spéciale "qualité de l'air".

Michel Botella, représentant de la SEPANSO 64 © Radio France - Oihana Larzabal
Michel Botella, représentant de la SEPANSO 64 © Radio France - Oihana Larzabal © Radio France - Oihana Larzabal

Pays Basque, France

Ce mercredi 16 octobre est une journée spéciale qualité de l'air sur France Bleu. Selon l'ATMO, l'organisme qui mesure la qualité de l'air, elle est bonne voire très bonne au Pays Basque 303 jours par an. Un constat que conteste Michel Botella, représentant de la SEPANSO dans le département.

Un cocktail de polluants

L'agglomération du Pays Basque dispose de trois capteurs de pollution de l'air situés à l’hippodrome de Biarritz, sur le boulevard du BAB et à Bayonne Saint Crouts. "La qualité de l'air est meilleure au Pays basque par rapport à la moyenne nationale" assure Thomas Margueron, ingénieur sanitaire responsable du pôle santé-environnement et santé-publique à l'Agence Régionale de Santé (ARS) dans le département. 

"Il y a au Pays Basque une brise marine qui chasse les particules et les substances polluantes" — Thierry Margueron

"L'activité humaine - que ce soit l'industrie, l'agriculture, le transport, le chauffage - libère dans l'atmosphère un cocktail de molécules" explique Michel Botella, "ce que nous demandons, c'est d'approfondir les recherches sur ce cocktail parce que c'est cela que nous respirons". 

Lorsqu'il y a un manque de brise océanique, le brouillard de polluants s'amplifie — Michel Botella

Un plan de protection de l'atmosphère

Pour Michel Botella, la solution passe par l'élaboration d'un plan de protection de l'atmosphère à l'échelle des 158 communes du Pays Basque. "Il faut que la Communauté d'agglo Pays Basque se dote d'un moyen de contrôle permanent" insiste le représentant de la SEPANSO 64. 

"Il y a 50 000 morts prématurés en France à cause de la pollution atmosphérique" — Michel Botella, représentant de la SEPANSO 64

Impacts sur la santé

Claire Lethrosne est pneumologue à la clinique Belharra de Bayonne. Dans le cadre de son travail, elle constate le lien de cause à effet entre les conditions atmosphériques locales et l'état de santé de ses patients. "Le trafic routier augmente sur tous les axes au Pays Basque. Cela peut augmenter l'incidence des pathologies respiratoires comme l'asthme ou l'hyper réactivité bronchique" explique le médecin.

"Il y a plus d'incidents d'asthme quand l'air est pollué" — Claire Lethrosne, pneumologue

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu