Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La situation hydrologique s'améliore dans l'Indre, mais le département reste en vigilance

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Même s'il a beaucoup plu ces dernières semaines, la situation hydrologique du département de l'Indre est toujours placée en vigilance. Reste que l'amélioration du niveau des cours d'eau et le rechargement des nappes souterraines permet d'assouplir les mesures prises pour préserver la ressource.

Sous le pont de Déols, l'Indre étai à un niveau très bas il y a quelques semaines
Sous le pont de Déols, l'Indre étai à un niveau très bas il y a quelques semaines © Radio France - Jérôme Collin

Châteauroux, France

Malgré d'importantes précipitations aux mois d'octobre et novembre, la situation hydrologique du département reste sous surveillance. Dans un communiqué, la préfecture de l'Indre précise que ces pluies importantes "n'ont pas compensé les effets d ela sécheresse de 2019". Le département accuse toujours un déficit pluviométrique par rapport à la moyenne sur les onze premiers mois de l'année.

Malgré ce déficit, les membres de l'Observatoire de la Ressource en Eau (ORE) ont décidé d'assouplir les mesures de restriction de l'usage de l'eau au vu de l'amélioration du niveau des cours d'eau et du rechargement des nappes souterraines, même si celui-ci est lent.

La préfecture demande à chacun de rester vigilant  et d'adopter les bons réflexes pour préserver la ressource. Un nouvel arrêté est en vigueur depuis ce samedi 7 décembre. Il concerne l'ensemble du département.

Les mesures suivantes sont applicables à l’ensemble des usagers : 

  • L’utilisation du réseau d’eau potable doit se limiter au nécessaire 
  • Le remplissage des plans d’eau est interdit à partir des eaux souterraines
  • Les eaux superficielles seront utilisées en veillant au respect du milieu naturel.

Pour les usages industriels : 

  • La consommation est limitée aux besoins des procédés et du personnel, sans remise en cause de la sécurité des installations
  • Les consommations d’eau font l’objet d’un relevé journalier consigné sur un registre tenu à disposition de l’inspection des installations classées 
  • L’exploitant informe l’inspection des installations classées des limitations de production, des modifications de procédé et des plannings de fabrication prévus pour limiter la consommation en eau qu’il aura mis en place suite à la publication du présent arrêté
  • En outre, l’exploitant informe la personne responsable de la distribution et de la production de l'eau (PRPDE) en cas de volume d'eau prélevé pouvant mettre en difficulté le réseau d'eau potable.

Cet arrêté préfectoral est affiché dans toutes les mairies concernées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu