Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La vigilance sécheresse est prolongée dans le Nord, trois bassins placés en alerte

-
Par , France Bleu Nord

Le préfet du Nord a décidé de prolonger la vigilance sécheresse dans le Nord jusqu'au 31 juillet. Le bassin de l'Yser est placé en alerte renforcée, les bassins de la Sambre et de la Scarpe amont sont en alerte. Des mesures de restriction d'utilisation de l'eau vont être mises en place.

Le Nord-Pas-de-Calais est actuellement en sécheresse.
Le Nord-Pas-de-Calais est actuellement en sécheresse. © Radio France - Marie-Jeanne Delepaul

Les derniers mois ont été bien trop secs pour les nappes phréatiques du Nord. Le préfet du département, Michel Lalande, a donc décidé de prolonger la vigilance sécheresse dans tout le département jusqu'au 31 juillet. Trois bassins sont spécifiquement visés : le bassin de l'Yser est placé en alerte renforcée, les bassins de la Sambre et de la Scarpe amont sont aussi en alerte. Le Nord avait déjà été placé en vigilance sécheresse jusqu'au 30 juin, avec le département du Pas-de-Calais.

La situation n'est pas aussi grave que l'an dernier, mais elle inquiète quand même les autorités. Après un mois de février assez pluvieux, qui a permis aux nappes phréatiques du département de revenir à un niveau normal, les mois de mars et d'avril ont été très secs, avec des températures bien supérieures à la moyenne. L'absence quasi-totale de pluie au mois de mai a encore dégradé la situation, avec certains niveaux enregistrés aussi bas que l'an dernier, comme dans l'Yser. Le déconfinement et le retour progressif des activités économiques ont aussi provoqué des pics de consommation de l'eau, ce qui a une fois de plus fragilisé les nappes phréatiques.

Limiter l'arrosage des pelouses et l'irrigation des cultures

Des mesures de restriction de consommation de l'eau vont donc être mises en place. Dans les territoires en alerte, en particulier les bassins de la Sambre et de la Scarpe amont, les particuliers et les professionnels devront limiter l'arrosage des pelouses ou des espaces verts. Les industriels vont devoir réduire leur consommation de l'eau de 10%. Concernant les agriculteurs, ils auront interdiction d'irriguer leurs cultures les samedis et dimanches, entre 10 heures et 18 heures. Ces mesures sont encore plus strictes dans le bassin de l'Yser, placé en alerte renforcée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess