Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

L"air que vous respirez en Gironde est-il de bonne qualité ?

-
Par , France Bleu Gironde

La qualité de l'air est un sujet de discussion, chacun imagine le degré de pollution chargé dans l'air, qu'en est-il réellement ? Cet air girondin est-il de bonne qualité ? A l'occasion de la journée de la qualité de l'air France Bleu Gironde « En quête d’air pur » en partenariat avec France 3.

En quête d'air pur
En quête d'air pur © Radio France - En quête d'air pur

Gironde, France

Selon ATMO Nouvelle Aquitaine, la qualité de l'air se mesure au quotidien dans le département de la gironde et dans la métropole Bordelaise, les différents secteurs géographiques, au plus près des axes routiers, en milieu urbain ou rural, certains secteurs sont plus sensibles à la pollution. Régulièrement aussi, des décisions sont prises pour améliorer l'air comme cela a été le cas, pour la fermeture aux voitures sur le pont de pierre à Bordeaux. 

Les différents points de mesures de la qualité de l'air sont effectués grâce à des cabines équipées d'appareils de mesure. Ce sont les ingénieurs d'ATMO qui surveille ces mesures 24h sur 24h. Julie Gault d'ATMO et Benoit Duval ingénieur d'études.

L'air que vous respirez dans la métropole Bordelaise est de meilleure qualité qu'il y a dix ans, selon les nouvelles habitudes de vie comme utiliser d'avantage de mode de déplacements verts comme le vélo, ou préférer le covoiturage. La pollution de l'air est surtout une incidence de la météo, lors des journées de fortes chaleurs, et il est peu conseillé de porter un masque dans ces cas de pics de pollution. 

Le masque de protection est déconseillé par Benoit Duval ingénieur d'études chez ATMO Nouvelle Aquitaine, il vous explique pourquoi ce masque est plutôt un effet de mode qu'une solution efficace.

En ce qui concerne la pollution de l'air à l'intérieur des habitations, rien de plus efficace qu’une aération quotidienne de l’intérieur, plusieurs fois par jour. L’idéal est donc d’ouvrir une dizaine de minutes avant de sortir par exemple. Cela permet par exemple dans une chambre, de diminuer le niveau de dioxyde de carbone (CO2) accumulé pendant la nuit. La fin de journée et la soirée ne sont pas à négliger une fois de retour à la maison. Cette aération facilitera l’évacuation des polluants liés à la cuisine, au ménage ou encore à la toilette.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu