Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Landes : un chêne plusieurs fois centenaire au concours de l'arbre de l'année

-
Par , France Bleu Gascogne

C'est un arbre remarquable au cœur du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne. Un chêne plusieurs fois centenaire sur la commune d'Arue (Landes). Il a été retenu par le Parc pour le concours national lancé par la revue Terre Sauvage et l'Office National des Forêts "Arbre de l'année 2020".

Ce chêne, arbre remarquable au cœur du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne
Ce chêne, arbre remarquable au cœur du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne - PNR des Landes de Gascogne

C'est un arbre remarquable au cœur du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne. Un chêne plusieurs fois centenaire dans les Landes, sur la commune d'Arue. Il a été retenu par le Parc pour le concours national lancé par la revue Terre Sauvage et l'Office National des Forêts "Arbre de l'année 2020". 

Ce chêne a été remarqué par une habitante d'Arue, Françoise Minor, au cours d'un recensement participatif organisé par la commune en 2018. A l'époque, il s'agissait de recenser et de photographier les arbres les plus remarquables sur le plan esthétique, historique et affectif. 

Le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne a souhaité mettre en avant cette implication en lui propsant de participer à ce concours national. "À travers lui, notre biodiversité locale est mise à l’honneur, autant que l’histoire de notre territoire et le lien que les hommes ont entretenu avec lui, avec l’airial en particulier", explique le PNR. 

Ce chêne majestueux mesure 30 mètres de haut, 4,60 mètres de circonférence, son âge est estimé entre 250 et 300 ans. "Il n'est pas possible de l'éviter et moi ce que j'ai remarqué surtout c'est son élégance", raconte Françoise Minor, "il a été décimé par une sécheresse, en 1948-49 et à ce moment là, il a été considéré comme mort. Et en 1950, la nature a orchestré sa renaissance, il a végété pendant deux et il explosé, avec une ramure extraordinaire"

Si le jury du concours sélectionne cette candidature pour la Région Nouvelle-Aquitaine, le grand public pourra à partir du mois d’octobre et jusqu’au mois de décembre voter pour l’arbre remarquable d’Arue, sur le site www.arbredelannee.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess