Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Canal du Midi a besoin de vous

-
Par , France Bleu Hérault, France Bleu

Quelque 2.000 arbres seront plantés l'hiver prochain le long du Canal du Midi. C'est un investissement de six millions d'euros pour remplacer ces végétaux touchés par le chancre coloré. Un appel aux dons est lancé par les Voies Navigables de France pour financer les travaux.

Canal du Midi à Béziers
Canal du Midi à Béziers © Radio France - Stéfane Pocher

Un nouvel appel aux dons est lancé par les Voies Navigables de France pour replanter des arbres le long du Canal du Midi. Quelque 26.000 platanes malades ont déjà été abattus depuis 2006 sur les 240 kilomètres de rives de cet ouvrage construit par le Biterrois Pierre-Paul Riquet, il y a 350 ans. 

Les premiers arbres malades ont été identifiés à proximité de  Carcassonne.

Ces abattages sont nécessaires pour endiguer la propagation d’un champignon incurable microscopique. Plus de 16.000 platanes sont encore touchées par le chancre coloré. 2.000 végétaux seront remplacés au cours de cet hiver par des chênes, érables, tilleuls, peupliers, micocouliers ou encore pins parasols. Le chancre coloré, incurable ne touche que les platanes.

L'Aude et l'Hérault sont les départements les plus touchés

L'Aude et l'Hérault sont les départements les plus touchés : Laurent Adnet, responsable de Mission Mécénat de Voies navigables de France

Il n’existe aucun traitement efficace pour endiguer le la maladie, qui se développe par les racines en apparence sur les berges, des racines endommagées par des blessures microscopiques causées par les bateaux. Les plaisanciers sont bien plus nombreux à naviguer l’été dans ces deux départements. C’est pour cette raison que des opérations de sensibilisation sont menées chaque été. 

L’investissement est colossal : 220 millions d’euros. C’est pour cette raison que des appels aux dons sont lancés de manière régulière. Environ 70 entreprises et 15.000 donateurs individuels apportent leur soutien grâce un groupe de Mécène, mais c’est loin d’être suffisant

Ce remplacement se fait par étape en raison du coût.

3.000 euros sont nécessaires pour chaque arbre remplacé (abattage et plantation d’une nouvelle essence). VNF en profite pour installer de nouveaux nichoirs pour protéger la biodiversité animale, 9.000 habitations ont été posées à ce jour.

Sept millions d’euros ont déjà été récoltés par la Mission Mécénat de Voies Navigables de France depuis sa création en 2013. Ces dons permettent une exonération fiscale à hauteur de 66 % pour les particuliers et 60 % pour les entreprises. 

Le Canal du Midi, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1996, est bordé par 190.000 arbres : chênes, pins parasols, ormes, mais le platane reste l’essence dominante. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess