Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Le confinement a déjà des effets sur la qualité de l'air en Bourgogne-Franche-Comté

Selon Atmo Bourgogne-Franche-Comté, les effets du confinement sur la qualité de l'air de notre grande région se font déjà ressentir. Surtout au niveau des grands axes routiers. Pour le reste, il va falloir attendre encore un peu...

Atmo Bourgogne-Franche-Comté possède une trentaine de stations fixes sur la région
Atmo Bourgogne-Franche-Comté possède une trentaine de stations fixes sur la région © Maxppp - .

C'est une bonne nouvelle, dans une actualité qui en compte peu. Les premiers effets du confinement se font déjà ressentir sur la qualité de l'air selon Atmo Bourgogne-Franche-Comté. L'organisme, qui possède une trentaine de stations de mesures de l'air dans notre grande région, a remarqué une baisse du dioxyde d'azote, "émis principalement par le trafic routier". 

L'analyse sur les autres polluants pourra se faire sur une période plus longue

"Cette baisse est observée au niveau des axes routiers principaux. Donc tout bénéfice pour les personnes habituellement les plus exposées" explique Atmo dans son communiqué. "L'analyse des autres polluants, qu'il s'agisse des particules ou de l'ozone, requiert cependant une période plus longue pour tirer des conclusions sur ces premiers résultats de mesures".

La météo compte aussi

L'organisme régional rappelle par ailleurs que si la pollution est le fait d'activités humaines, (trafic, chantiers, chauffage) elle est également liée à la météo, "qui a un impact déterminant sur les concentrations" ou sur la dispersion des polluants. Ainsi la bise ressentie ces derniers jours a eu aussi un effet important, en faisant chuter les concentrations de particules. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu