Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le député breton Thierry Benoit souhaite que l'on puisse ramener nos masques usagés en pharmacie

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu

Le masque est devenu l'accessoire obligatoire du déconfinement. Mais qu'en faire après usage? Pour ne pas les retrouver dans la nature, le député UDI de Fougères (Ille-et-Vilaine) propose que l'on puisse les ramener en pharmacie pour leur incinération.

Un masque usagé jeté par terre (photo d'illustration)
Un masque usagé jeté par terre (photo d'illustration) © Radio France - Romain Dézèque

Pour aller faire ses courses, au marché et même dans certaines villes, il faut désormais un masque pour se déplacer. Mais si vous vous êtes promenés ces derniers jours en Bretagne comme ailleurs, vous avez certainement vu des masques usagés jetés n'importe où dans la rue, sur les plages ou à la campagne.

Pour éviter que de telles scènes ne se reproduisent, Thierry Benoit, député UDI de Fougères en Ille-et-Vilaine (Bretagne), souhaite qu'une filière s'organise pour le traitement de ces déchets spéciaux.

"Les professionnels de santé savent quoi faire de ces masques usagés mais pas le grand public" explique l'élu breton. "Il faut sensibiliser les gens pour assurer la sécurité sanitaire et préserver l'environnement car ces masques on les retrouve partout déjà"'.

Thierry Benoit explique que les soignants savent déjà brûler chez eux les masques usagés "mais cette pratique ne peut pas être reprise par le grand public. Je pense que comme ce sont des déchets spécifiques, on devrait pouvoir les remettre en pharmacie" poursuit le député. "C'est l'endroit où dans un premier temps on pourrait rapatrier ces masques usagés".

Il en a fait la demande au gouvernement lors des questions à l'Assemblée nationale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu