Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le mur-berge du quai Jean Jaurès reconstruit à l’Isle-sur-la-Sorgue

-
Par , France Bleu Vaucluse

Depuis le 9 septembre, une opération de reconstruction de ce mur-berge est menée par l’entreprise Ateliers de la Boutisse. Un mur qui soutient un espace occupé par des restaurants et périodiquement par des associations comme les clubs de canoé kayak ou lors du marché hebdomadaire.

Une restauration à la main avec les mêmes tecniques qu'il y a plus de deux siècles pour monter de tels murs de soutènement dans un cours d'eau
Une restauration à la main avec les mêmes tecniques qu'il y a plus de deux siècles pour monter de tels murs de soutènement dans un cours d'eau © Radio France - JM Le Ray

L'Isle-sur-la-Sorgue, France

Une restauration menée entièrement à la main et à l'ancienne pour retrouver sur 25 mètres le mur tel qu'érigé il y a plus de 200 ans. Un mur qui avec l’usure du temps, les vibrations de la circulation ou des phénomènes racinaires menaçait de s’effondrer dans le cours d’eau. La ville a donc sollicité le Syndicat Mixte du Bassin des Sorgues pour cette opération. La technique précisément à l’ancienne consiste à rapporter et monter des pierres maçonnées fondées sur boutisses (pierres longues servant de fondation) et de les joindre à la chaux hydraulique.

Tout le travail est mené dans la Sorgue même dont la ligne d’eau doit être la plus basse possible. Un abaissement de cette ligne d’eau a même été nécessaire par régulation pour débuter les travaux mais des dispositifs de caches piscicoles ont été installés au pied de l’ouvrage sous la forme d’alcôves à l’intention des poissons. 

Un chantier qui se terminera aux environs de mi-octobre pour un financement de plus de 50 000 euros à la charge du Syndicat Mixte du bassin des Sorgues avec demandes de co-financement lancées auprès de la Région Sud (pour 30 %) et du département de Vaucluse (pour 20 %).

Un chantier de plus de 50 000 euros qui se terminera à la mi-Octobre - Radio France
Un chantier de plus de 50 000 euros qui se terminera à la mi-Octobre © Radio France - JM Le Ray
Choix de la station

France Bleu