Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Néron, qui surplombe l'agglomération grenobloise, interdit aux randonneurs pour cause de chutes de pierre

-
Par , France Bleu Isère
Saint-Egrève, France

Le Néron, la montagne qui domine Grenoble, est interdit aux randonneurs par arrêté municipal depuis ce mardi. Les mairies de Saint-Egrève, Quaix-en-Chartreuse et Saint-Martin-le-Vinoux ont décidé de fermer les accès au massif à cause des chutes de blocs, observées depuis le 5 août dernier.

Le Néron, montagne calcaire, érodée par le temps, est instable
Le Néron, montagne calcaire, érodée par le temps, est instable -

Des barrières, des rubalises et des affiches ont été installées par des agents de la ville de Saint-Egrève au début des sentiers qui mènent au Néron, cette montagne de calcaire, dans le massif de la Chartreuse, qui se dresse au-dessus de l'agglomération grenobloise et qui est d'ordinaire très fréquentée.

Des chutes de pierres qui inquiètent les autorités

Le 5 août dernier, des chutes de pierre ont été enregistrées depuis le haut du Néron. Des habitants ont prévenu les pompiers et le 7 août, c'est un gros bloc de 5 mètres cubes qui s'est détaché de la ligne de crête. Il a dévalé les deux-tiers de la pente, avant d'être arrêté par la végétation. Sa trajectoire est visible depuis le bas du massif.

Depuis, les chutes de pierres sont quasi-quotidiennes. D'où la décision, par mesure de prévention, de la mairie de Saint-Egrève de prendre un arrêté, lundi 10 août, pour interdire les sentiers de randonnée qui mènent au Néron depuis le Parc de Fiancey. Le terrain de tennis qui se trouve au bord du parc et l'accès à la falaise d'escalade des Brieux sont également fermés.

Les sentiers partant du parc de Fiancey, à Saint Egrève, fermés au public

"Nous voulons protéger la population, et pas l'embêter", explique Fabien Scarabelli, ingénieur et responsable du Plan de Sauvegarde Communal. "Nous avons prévu un premier contrôle visuel en survolant la crête avec l'hélicoptère de la Sécurité Civile. Et si nous avons le moindre doute, nous enverrons sur place des géologues experts, encordés, pour qu'ils apprécient l'état des blocs."

Le survol aérien n'a révélé aucun danger immédiat. "C'est une plaque qui s'est détachée sur le sommet qui était très friable et qui est partie en poussières", précise Françoise Charavin, première adjointe à la mairie de Saint-Egrève. "Elle s'est effritée suite à 8 éboulements successifs dans la même zone." 

Par précaution, les élus ont demandé une contre-expertise à un bureau d'études pour s'assurer qu'il n'y a plus de risques avant de rouvrir les sentiers de randonnée. Elle sera réalisée d'ici le début de la semaine prochaine.

Une purge, s'il y avait encore le moindre risque

S'il y a le moindre doute, il sera procédé à une purge, après avoir évacué les habitants, le temps de l'opération de minage. "Pour l'instant, tout cela est au conditionnel, mais si nous devons purger la montagne, nous ne pourrons le faire qu'après le passage du Critérium du Dauphiné, prévu jeudi." précise Fabien Scarabelli.

Une cellule de veille, comprenant des élus et des techniciens de Saint-Egrève, a été mise en place. Pour compléter le dispositif, les communes voisines de Quaix-en-Chartreuse et de Saint-Martin-le-Vinoux ont pris également des arrêtés d'interdiction. 

Montagne instable et piégeuse

"Le Néron est une montagne piégeuse. On peut y accéder depuis la ville. On croit que c'est facile mais c'est très technique. Il ne faut pas s'éloigner du seul sentier balisé, sinon, cela peut être dramatique, comme lors du confinement, quand une étudiante s'est tuée, en se perdant et en prenant la mauvaise voie pour redescendre." souligne l'ingénieur saint-égrèvois.

Le Néron s'était embrasé en 2003

Il faut savoir que le Néron est appelé à disparaître dans quelques millions d'années ! "La roche, calcaire, exposée au vent, au soleil, aux gelées, à la neige, est instable et a vocation, à l'échelle du temps géologique, à s'effondrer."

Enfin, l'incendie de 2003, lors de la canicule, a également fragilisé sa structure, en entraînant la disparition d'une végétation importante. Depuis, d'importants ouvrages de protection ont été mis en place pour protéger les habitations les plus proches de la paroi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess