Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le niveau de la mer monte sur toutes les côtes françaises de l’ordre de quelques millimètres par an

L'océanographe Laurent Testut affirme que le niveau de la mer monte de quelques millimètres par an sur les côtes de France. L'ONU a commencé jeudi à dévoiler son rapport sur la montée des eaux.

Le niveau de la mer monte comme ici à l’Île Tudy dans le sud Finistère
Le niveau de la mer monte comme ici à l’Île Tudy dans le sud Finistère © Radio France - Annaïg Haute

Région Bretagne, France

Voilà quelque chose à laquelle on s'attendait mais qui est glaçant lorsque c'est un scientifique qui met les chiffres sur la table. "Le niveau de la mer monte sur toutes les côtes françaises de un à trois millimètres par an", estime Laurent Testut, océanographe à l'université de Toulouse et qui travaille au LIENSs, le laboratoire environnement et sociétés de la Rochelle, sur France info. "On constate une élévation un peu partout sur la planète du niveau de la mer. On a pu l’étudier grâce à des séries très longues marégraphiques comme la série de Brest qui couvrent plusieurs siècles de mesures de niveau de la mer. On observe globalement au XXe siècle une élévation de 15 à 20 centimètres du niveau de la mer global."

Construire des digues ou laisser la mer reprendre sa place

Cette montée du niveau des eaux sera ressentie différemment selon les côtes, sableuses ou rocheuses : "Il va falloir s’adapter à cette élévation du niveau de la mer, soit en construisant des digues, soit dans certaines zones en laissant la mer reprendre sa place", prévoit Laurent Testut.

Dans le monde, les experts qui établissent ce rapport estiment que cette montée des eaux va aboutir au déplacement de 280 millions de personnes.

Une montée des eaux de près d'un mètre en 2100

Peut-on revenir en arrière ? "C’est extrêmement compliqué voire impossible. On peut jouer sur la vitesse à laquelle la mer va monter. Ça dépend vraiment de la manière dont l’humanité va réagir à ce changement climatique et des mesures qu’elle va prendre. Pour l’instant, à l’orée 2100, le niveau de la mer va pouvoir monter de 30-60 centimètres ou d’un mètre, en fonction de la manière dont on réagit et notamment du dioxyde de carbone qu’on va injecter ou pas dans l’atmosphère."

Choix de la station

France Bleu