Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le PDG d'EDF annonce un projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires en France

-
Par , France Bleu

Dans une interview publiée ce jeudi soir par le journal Le Monde, le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, annonce un projet de construction de six nouveaux réacteurs nucléaires en France dans les années à venir. Le pays reste l'un des plus dépendants de son parc nucléaire au monde.

Le PDG annonce le projet de création de six nouveaux EPR en France.
Le PDG annonce le projet de création de six nouveaux EPR en France. © Maxppp - Le journal du centre

France

L'énergie nucléaire a visiblement encore de beaux jours devant elle. Dans une interview publiée ce jeudi soir par le journal Le Monde, le PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, annonce le projet de création de six nouveaux réacteurs nucléaires - des EPR -, en France dans les années à venir.

"Il est clair que la France se prépare à construire de nouvelles centrales nucléaires." Jean-Bernard Lévy, dans Le Monde

Si le calendrier précis n'est pas encore déterminé par le gouvernement ni pas l'entreprise, la construction de ces six nouveaux EPR "s'inscrit dans une continuité (...) Il est clair que la France se prépare à construire de nouvelles centrales nucléaires. C’est dans la mission que j’ai reçue lorsque j’ai été nommé, il y a cinq ans", précise le PDG d'EDF. Une annonce alors que les deux réacteurs de la centrale de Fessenheim vont fermer en février 2020 et en juin 2020, et que l'EPR de Flamanville, qui devait initialement ouvrir en 2012, ne sera pas en fonctionnement avant 2023.

50 % de nucléaire d'ici à 2035 ?  

Le gouvernement s'était pourtant engagé dans sa loi énergie et climat, adoptée en septembre 2018, à rabaisser sa production de nucléaire à 50 % d'ici à 2035. Un objectif peu réaliste pour le dirigeant : "Personne ne pense qu’on puisse l’assurer sur le plan du système énergétique uniquement avec des renouvelables et du stockage. Donc il faudra de nouvelles centrales nucléaires. Nous nous y préparons (...) C'est simplement la réalité industrielle". 

La France est aujourd'hui le pays au monde le plus dépendant de son parc nucléaire : avec 19 centrales et 58 réacteurs, elle produisait en 2017, selon l'agence internationale de l'énergie atomique, près des trois quarts de sa production d'électricité grâce au nucléaire (71,6 %). À titre de comparaison, aux États-Unis, seulement 20 % de l'électricité provient du nucléaire, en Allemagne 11,6 % et en Chine... 4%. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu