Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le pipeline Donges-Metz accidentellement percé, 12.000 litres de carburant se répandent

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Le pipeline Donges-Melun-Metz a été endommagé à Etriché, dans le Maine-et-Loire, lundi 15 février suite à l'enlisement d'un tracteur et d'une pelle mécanique. 12.000 litres de carburant se sont échappés. Les réparations doivent commencer mardi 23 février, et durer jusqu'au 15 mars.

Image d'illustration du pipeline Donges Metz.
Image d'illustration du pipeline Donges Metz. © AFP - GUILLAUME ORIGONI

Le pipeline qui relie Donges, en Loire-Atlantique à Metz, en Moselle, a été endommagé. Cela s'est passé lundi 15 février, à Etriché dans le Maine-et-Loire, après l'enlisement de deux engins agricoles. 12.000 litres de carburant se sont échappés, indique la société française Donges Metz qui exploite l'ouvrage.  

Des experts sur place 

Une cellule de crise a été mise en place. La société française Donges-Metz a fermé les vannes de sectionnement et le pompage a commencé dès le 15 février. "L'incident a été parfaitement maîtrisé et on a pu éviter un accident majeur en terme de pollution environnementale", se félicite Mickaël Jouet, directeur général de la société Donges Metz. Après les analyses, les travaux de dépollution vont maintenant commencer. Une barrière hydraulique va être installée pour récupérer le gazole qui s'est infiltré dans le sol. Les terres polluées seront traitées. D'après la préfecture du Maine-et-Loire, "les analyses réalisées sur l'eau des puits environnants n'ont révélé aucune présence de ce produit." 

Cet incident n'a pas de conséquence directe en Loire-Atlantique. La raffinerie Total de Donges étant à l'arrêt, il n'y a pas de produit à transporter, explique t-on à la SFDM. L'endommagement des canalisations a davantage d'impact sur l'approvisionnement à partir du dépôt du Mans. Il sera "relié par un autre pipeline, plus au nord", explique Mickaël Jouet. Les réparations doivent commencer ce mardi, et se termineront le 15 mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess