Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Le premier contrat de transition écologique de Vaucluse signé à Carpentras

-
Par , France Bleu Vaucluse

La communauté d'Agglomération du Comtat Venaissin a signé lundi le premier contrat de transition écologique de Vaucluse. La COVE veut réduire ses émissions gaz à effets de serre et sa consommation d'eau en impliquant habitants, entreprises et agriculteurs

Brune Poirson, secrétaire d'Etat, a signé le premier contrat de transition écologique à la COVE de Carpentras
Brune Poirson, secrétaire d'Etat, a signé le premier contrat de transition écologique à la COVE de Carpentras © Radio France - Philippe Paupert

La Communauté d'agglomération du Comtat Venaissin a signé lundi le premier contrat de transition écologique de Vaucluse.  Plus de 2 millions d'euros sont consacrés à la prévention et l'adaptation aux réchauffement climatique. Tous les habitants des 26 communes sont concernés. La COVE a établit 11 actions prioritaires pour réduire l'émission de gaz à effet de serre, rénover les logements trop gourmands en chauffage, limiter la consommation en eau. Plus d'une centaines d'entreprises, de communes et d'associations se sont aussi engagées à adapter l'agriculture aux changement climatique ou à améliorer l'utilisation d'énergie renouvelables.  

Apprendre à économiser l'eau

La secrétaire d'Etat Brune Poirson veut "transformer le territoire en vert et en bien". L'ex-députée LREM élue à Carpentras a signé le contrat de transition écologique dans le hall de la COVE. Ce contrat prévoit de lutter contre la précarité énergétique pour chauffer mieux et moins en rénovant les maisons.  Les agriculteurs pourraient apprendre à pailler le sol des vignes et des vergers pour éviter l'évaporation et limiter l'utilisation de pesticides. Jérome Androdias, le directeur du centre de recherche de La Tapy à Carpentras - Serres explique que "le paillage permet la lutte contre les mauvaises herbes. Ça réduit les besoins en eau. L'agriculture a aussi un rôle de capteur de carbone par la photosynthèse des plantes"

Partager les ressources locales des entreprises pour améliorer le bilan carbone

Le contrat de transition écologique prévoit aussi de développer les déplacements en vélo et de dynamiser les centre bourgs pour limiter les impacts sur l'environnements. Les entreprises aussi sont mobilisées. Eric Launois, de Factoryz, les aide à mutualiser leurs ressources : "lorsque les entreprises cherchent une ressource, une machine ou une personne, elles cherchent parfois à des centaines ou des milliers de kilomètres. Parfois , cette ressource existe à quelques centaines de mètres ! Ca permet de réduire la pollution. Partager une camionnette de livraisons entre deux entreprises, c'est une économie de 11 tonnes d’équivalent carbone par an."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu