Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le projet de création d'un élevage industriel de volailles près de Douarnenez est suspendu

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Le projet de création de deux poulaillers géants au Juch près de Douarnenez n'a pas été examiné ce lundi par le conseil de gestion du Parc naturel marin d'Iroise, qui avait le pouvoir d'enterrer le dossier. L'agriculteur s'est désisté dimanche, il envisagerait de revoir sa copie.

La baie de Douarnenez, depuis Morgat
La baie de Douarnenez, depuis Morgat © Radio France - Benjamin Bourgine

Coup de théâtre lundi matin à l'ouverture de la réunion du conseil de gestion du Parc naturel marin d'Iroise à Brest : les élus découvrent que le projet d'élevage industriel de volailles sur la commune du Juch ne fait plus partie de l'ordre du jour. Ils devaient se pencher sur ce dossier très contesté pour délivrer un "avis conforme", c'est à dire que leur décision aurait fait autorité. Sauf que le porteur du projet l'a retiré à la dernière minute dimanche.

Inquiétudes

L'issue du vote ne faisait guère de doute : le bureau du parc avait déjà émis un avis défavorable le 29 juin, et aucun élément nouveau n'était susceptible de balayer les inquiétudes. "Cette exploitation doit s'implanter sur le bassin versant du Stalas, qui se jette dans la baie de Douarnenez, et qui n'est pas dans un très bon état, notamment sur le plan de l'eutrophisation donc nitrates et phosphates" explique Fabien Boileau, directeur délégué du Parc naturel marin d'Iroise. Aucune garantie n'a pu être apportée par l'exploitant sur la non-altération d'un milieu marin déjà fragilisé en baie de Douarnenez.

Pour ne pas risquer un avis négatif qui aurait définitivement condamné son projet, l'agriculteur a donc préféré temporiser. Il réfléchirait à réduire la surface, alors que deux poulaillers de 1.810 m² chacun étaient initialement prévus. Les opposants avaient à nouveau manifesté ce vendredi au Juch.

Pas de dérogation d'épandage à Ploumoguer

Le conseil de gestion du parc marin a tout de même eu un dossier à examiner ce lundi : la demande de dérogation à l'interdiction d'épandre dans les 500 mètres d'une zone conchylicole (en l'occurrence celle des Blancs Sablons au Conquet), présentée par une exploitation porcine de Ploumoguer. Les élus ont donné un avis défavorable, à une large majorité. Ils ont estimé qu'un épandage dans ce secteur aurait un impact négatif sur la qualité de l'eau de la plage d'Illien, déjà médiocre. Cet avis n'est que consultatif, c'est le préfet du Finistère qui tranchera.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess