Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Puy-de-Dôme sur le chemin de la transition écologique

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Ce mercredi, le président du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Jean-Yves Gouttebel, a présenté sa stratégie de transition écologique.

Le Puy-de-Dôme est le premier département français à proposer un tel plan stratégique.
Le Puy-de-Dôme est le premier département français à proposer un tel plan stratégique. © Radio France - Nicole Bernardin

"Ensemble, agir aujourd'hui pour demain", c'est la ligne directrice de ce "Master Plan",  qui entre en vigueur cette année. C'est d'ailleurs le premier plan de ce type à être lancé à échelle départementale en France. Il résulte avant tout d'une prise de conscience : le système actuel est imparfait, et la crise sanitaire n'a fait qu'accentuer ses failles. 

De là est née l'urgence d'agir et d'évoluer au niveau social et environnemental. Le premier acte de ce plan a été voté en juillet dernier, justement pour repenser les politiques publiques du département. Une stratégie qui se veut novatrice jusque dans son langage : on parle d'"étoiles" pour les objectifs à atteindre, et de "cailloux" pour les actions engagées qui y mènent.

Des projets à concrétiser

Pour accomplir sa transition écologique le Puy-de-Dôme se fixe six objectifs. Entre autres, devenir "un département à énergie positive", c'est-à-dire construire des bâtiments qui produisent plus d'énergie qu'ils n'en consomment. Ce pourrait par exemple être le cas du collège Pierre Mendès France à Riom, mais seulement d'ici quelques années. 

Pour l'instant, en effet, le "Master Plan" recèle surtout des idées de projets. Le Département doit encore réfléchir à leur mise en oeuvre. "Le travail qu'on devra accomplir cette année sera de rendre les citoyens acteurs de cette transition écologique", a assuré le président du Conseil départemental Jean-Yves Gouttebel, qui compte bien impliquer les Puydômois dans les futurs projets. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess