Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : neuf départements en vigilance rouge, 53 en orange

Le risque d'incendie au plus haut en Provence : les pompiers appellent à la prudence

-
Par , France Bleu Provence

Des températures caniculaires et un vent qui soufflera fort ce dimanche : le risque incendie est maximum, surtout dans les Bouches-du-Rhône.

(photo d'illustration)
(photo d'illustration) © Maxppp - Stephane Lartigue

Dans les Bouches-du-Rhône, le mistral va se lever ce dimanche avec des rafales à 65 km/h, toujours sous un soleil de plomb. Les sapeurs-pompiers lancent donc un appel à la prudence. Pour Stéphane Guyot, capitaine des sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, les jours à venir sont ceux de tous les dangers : "On est à un point de bascule de la saison et plus ça va aller, puisqu'on annonce aussi du vent pour lundi et mardi, plus les végétaux vont se sécher, et plus le risque incendie va être important. Sachant que les prévisions météo pour la semaine à venir font état d'une hausse des températures sur l'ensemble de la France..."

Le risque incendie étant prégnant sur l'ensemble de la zone méditerranéenne, des renforts doivent arriver ce dimanche et jusqu'au 6 août : entre 100 et 200 pompiers supplémentaires pour le département. "Le jet de mégot c'est de l'inconscience totale" rappelle le capitaine. "Les sapeurs-pompiers qui interviennent avec les collègues des routes et des autoroutes prennent des risques énormes, il y a forcément des risques de sur-incidents. Il faut aussi rappeler qu'en ce moment il est totalement interdit d'effectuer un barbecue à 200 mètres d'un massif par exemple, ou de faire des travaux de débroussaillage."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess