Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

La station d'épuration pourrait bientôt faire circuler les bus !

-
Par , France Bleu Breizh Izel

70 exposants viennent s'échanger jusqu'à jeudi soir leurs bonnes idées au salon Breizh Transition à Quimper. Du biogaz, des panneaux solaires, l'hydrogène pour des communes parfois quasi-autonomes en énergie.

Station d'épuration (illustration)
Station d'épuration (illustration) © Radio France - Thierry Colin

Région Bretagne, France

De bonnes idées à partager au salon Breizh Transition, troisième salon professionnel dédié à la transition énergétique à Quimper : des partages de pratiques entre professionnels et collectivités. 70 exposants réunis pour évoquer le biogaz, la biomasse, le solaire, l'hydrogène... On parle aussi de l'efficacité énergétique dans le bâtiment, dans le transport, "par un pilotage fin des usages par le biais des smart-grids, capter et stocker un maximum d'informations dans nos comportements en matière d'énergie. On ne déclenchera le froid, le chaud, la lumière que quand on en aura besoin. Avec des économies substantielles à la clef," précise le président du comité d'organisation (et maire d'Edern), Jean-Paul Cozien.

L'exemple de Locminé et des Glénan

Dans le Morbihan, Locminé (environ 4.000 habitants) est "quasi autonome" affirme Jean-Paul Cozien et fabrique son biogaz grâce aux agriculteurs et aux usines agro-alimentaires (Jean Floc'h, D'Aucy...). La commune a mis en place un réseau de chaleur. 

Jean-Paul Cozien, maire d'Édern, président du comité d'organisation Breizh Transition - Radio France
Jean-Paul Cozien, maire d'Édern, président du comité d'organisation Breizh Transition © Radio France - Lagain Aurelie

Aux Glénan, il y a la problématique de la ressource en eau et en énergie, ainsi que le recyclage et la valorisation des déchets de la vie quotidienne. On y trouve déjà une éolienne et des panneaux photovoltaïques, et un système informatique optimise la production et le stockage en temps réel. "C'est une expérience laboratoire contenu de la taille et du périmètre du projet, mais ça peut marcher !" s'enthousiasme Jean-Paul Cozien. En 2021, l'île Saint Nicolas sera alimentée entièrement par des énergies renouvelables.

La transition énergétique pour créer de la valeur et des emplois

Brest Métropole Océane s'engage aussi sur la transition énergétique. "Elle est très avancée sur le pilotage, l'utilisation des réseaux intelligents pour piloter ses énergies. Elle est très engagée sur les énergies marines, et derrière il y a un enjeu industriel de développement, avec des entreprises très impliquées sur le polder de Brest."

La transition énergétique et écologique est une nécessité et une opportunité

A Quimper, la production de biogaz (bioGNV) à partir de la station d'épuration du Corniguel. "ll y a quelques années, pour évacuer les rejets, une torchère brûlait les gaz. Aujourd'hui, on produit du gaz qu'on revend. Avec un chiffre d'affaire de gaz de 800-850.000 euros par an", se félicite le président du comité d’organisation de Breizh Transistion. 

La station d'épuration produit du gaz

"Une fois les charges réglées, c'est une capacité à investir dans de nouveaux projets énergétiques, de 400.000 euros par an. Hier, c'était une valeur brûlée dans la nature et contribuait aux gaz à effets de serre. Aujourd’hui on conserve cette valeur énergétique. Le gaz est commercialisé par GRDF, mais on pourrait aussi avoir un circuit plus court, sous réserve de régler des problèmes de stockage et logistique. On pourrait le mettre directement dans les bus de l'agglomération, puisque la production au Corniguel représente 75% de la consommation des bus."

Rénover et isoler les bâtiments pour gagner du pouvoir d'achat

_"QBO (_Quimper Bretagne Occidentale) est très engagée sur la performance énergétique des bâtiments", souligne Jean-Paul Cozien : ceux de la collectivité, "compte tenu de la capacité et de l'énergie produite par ces bâtiments, ont est plus qu'autonome, à 160%." En matière d'habitat, "QBO soutient la recherche de performances économiques. Les parcs de logements sociaux sont modernisés : sur un habitat T2-T3, l'enjeu des politiques de rénovation de Finistère habitat, c'est d'économiser 100 à 120 euros par mois sur la facture d'énergie." L'occupant fait un effort sur le loyer, mais économise selon l'élu "60-80 euros, c'est _un gain de pouvoir d'achat à la fin du mois._

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu