Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les arbres de la discorde à l'aéroport d'Auxerre-Branches

-
Par , , France Bleu Auxerre

Les arbres au bord de l'aéroport d'Auxerre-Branches n'ont pas fini de faire parler d'eux ! Une réunion publique assez tendue a eu lieu mardi après-midi.

Réunion publique sur l'aéroport
Réunion publique sur l'aéroport © Radio France - Thierry Boulant

Auxerre, France

Depuis 2018, le site est bridé et ne peut utiliser que 1200 de ses 1600 mètres de pistes à cause des arbres, ce qui freinerait sa rentabilité.  C'est pour cela qu'un nouveau plan de servitude aéronautique a été élaboré. Les nouvelles normes de sécurité pour le décollage et l'atterrissage ont été présenté mardi cet après-midi lors d'une réunion publique.

Jusqu'à 33 hectares de forêt à couper

Les normes moins contraignantes que les précédentes vont nécessiter tout de même  la coupe de 33 hectares de foret au maximum, à proximité d'une zone Natura 2000 et çà beaucoup de riverains de l’aéroport  ou de défenseur de l'environnement ont du mal a l'admettre   "c'est vraiment invraisemblable" dit une écologiste,"on sait que _les forêts captent le carbone_, pour quelques privilégiés, quelques patrons ou hommes d'affaires, c'est du délire."

  - Radio France
© Radio France - Thierry Boulant

L'utilité de l’aéroport mis en cause

Pour un ancien de l’aéronautique qui habite Charbuy "le problème de fond est celui de l’utilité de cet aéroport . La question est de savoir si c'est utile de dépenser autant d'argent et de couper autant d'arbres pour un aéroport dont je suis incapable de voir la pertinence économique."

Beaucoup d'inquiétudes 

"On a appris des choses qui nous inquiètent" confie un autre participant."Il y a _le déboisement_, le fait qu'il va y avoir des nuisances sonores importantes sachant que c'est pour une minorité de gens que l'aérodrome est exploité."

La direction de la sécurité de l'aviation civile se veut rassurante

Le nouveau plan sera pourtant moins contraignant que celui mis en place il y a 40 ans, assure Christian Burgain de la direction de la sécurité de l'aviation civile nord-est : "le nouveau plan qui a été présenté est un allègement par rapport au plan actuel. Il y aura moins d'arbres impactés par ce futur plan." 

Si 33 hectares d'arbres seront coupés on ne fera pas n'importe quoi à ces zones boisés explique Nathalie Cauliez du cabinet Éco-G qui a réalisé les études environnementales : "il y aura un cahier des charges et _des obligations à respecter_, en particulier il y a la période de ces coupes pour éviter la période de reproduction. Il y a aussi le fait de ne pas utiliser des engins trop lourd pour ne pas dégrader les sols dans les parties les plus sensibles des habitats." Toutes ces précautions ne rassurent pas pour autant les riverains et les défenseurs de l'environnement.

  - Radio France
© Radio France - Thierry Boulant

Inquiétudes des riverains et défenseurs de l'environnement

Le nouveau plan de servitude de l’aéroport de Branches va donner lieu a de nouvelles réunions dans les prochains mois. Il pourrait être adopté dans le courant de l'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu