Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les associations mettent en demeure l'État de remplacer les ours tués dans les Pyrénées en 2020

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une dizaine d'associations impliquées dans la protection de l'ours dans les Pyrénées met la ministre de l'Écologie et le président de la République en demeure de remplacer les ours tués en 2020 dans les Pyrénées. Faute de quoi, elles se disent prêtes à saisir le tribunal administratif.

Des associations défenseures de l'ours dans les Pyrénées mettent l'Etat en demeure de remplacer les animaux morts en 2020 dans le massif.
Des associations défenseures de l'ours dans les Pyrénées mettent l'Etat en demeure de remplacer les animaux morts en 2020 dans le massif. © Radio France - Philippe Clément

Les associations impliquées dans la protection de l’ours dans les Pyrénées haussent le ton. À la ministre de l'Écologie et au président de la République de faire le nécessaire pour remplacer les ours morts dans le massif en 2020 ou elles se disent prêtes à déposer des plaintes devant la justice administrative pour faire reconnaître "la carence fautive" de l'État dans ce dossier et obtenir une injonction de procéder aux lâchers requis.

Les associations rappellent les engagements pris par les autorités

"Depuis que trois ours ont été retrouvés morts en 2020 dans les Pyrénées, notamment un ours mort par balles en Ariège, nous ne cessons de demander au gouvernement de procéder au remplacement rapide de ces animaux", écrivent ces associations, conformément disent-elles à l’engagement pris dans le Plan Ours 2018-2028. 

Leurs arguments sont inchangés. "Chaque ours présent dans les Pyrénées est indispensable pour restaurer la plus petite population d’ours d’Europe, toujours classée « en danger critique » par les organisations scientifiques de référence."

En janvier 2020, Emmanuel Macron a annoncé l'arrêt des réintroductions d'ours dans les Pyrénées. Mais étant donné les circonstances qui se sont déroulées tout au long de l'année, les associations signataires exigent que ce postulat soit indépendant des ours retrouvés morts suite à l'intervention de l'homme ou par accident. 

"Il ne peut donc laisser passer l’acte de destruction volontaire constaté en Ariège sans réaction", insistent les associations. Sans réponse rapide de l'État, elles se disent donc déterminées à prendre "leurs responsabilités en lançant toutes les procédures légales nécessaires".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess