Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les betteraviers normands attendent des mesures pour sauver la filière

Le projet de loi autorisant de manière temporaire l’usage des néonicotinoïdes est débattu à partir de ce mercredi à l’Assemblée. Au grand dam des apiculteurs et des écologistes. Il s'agit de sauver la filière betterave confrontée à un virus qui ravage les parcelles.

Le stock de betteraves de la sucrerie de Cagny (Saint-Louis Sucre) le 13 novembre 2019, quelques semaines avant l'arrêt définitif de la production décidée par le groupe allemand Südzucker
Le stock de betteraves de la sucrerie de Cagny (Saint-Louis Sucre) le 13 novembre 2019, quelques semaines avant l'arrêt définitif de la production décidée par le groupe allemand Südzucker © Radio France - Marcellin Robine

C'est le projet qui déclenche la fureur des écologistes. La loi autorisant à nouveau l’usage des néonicotinoïdes arrive ce mercredi à l’Assemblée Nationale. Elle autorise de manière temporaire ces produits pour sauver la filière betterave confrontée à un virus qui ravage les parcelles. Près de 10% des betteraviers français  se trouvent dans l'Eure et en Seine-Maritime, soit plus de 2500 plantations. Benoît Carton, directeur de la confédération générale des planteurs de betteraves de Normandie, a souligné ce matin sur France Bleu Normandie, l'urgence pour la filière "Aujourd'hui les betteraviers et les apiculteurs peuvent vivre ensemble, il y a d'ailleurs des agriculteurs apiculteurs. La spécificité de la culture de betterave est qu'il n'a pas de fleurs sur l'année  de récolte de la betterave donc nous n'avons pas d'abeilles sur les champs de betteraves". Et d'ajouter que "le néonicotinoïde n'est pas pulvérisé mais sur la graine à 2,5 cm dans le sol".

"Aujourd'hui les betteraviers et les apiculteurs peuvent vivre ensemble. Benoît Carton

Benoît Carton, directeur de la confédération générale des planteurs de betteraves de Normandie

Une dizaines d'associations opposées à la ré-autorisation des néonicotinoïdes comptent manifester leur opposition ce mercredi. Les opposants vont brandir "577 panneaux représentant une abeille poing levé" pour interpeller "chaque parlementaire sur la lourde responsabilité qui sera la sienne en cas de ré-autorisation des insecticides 'tueurs d'abeilles'", expliquent-ils.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess