Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les boulettes de fioul retrouvées en Vendée et Loire-Atlantique proviendraient du Grande America

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Les boulettes de pétrole retrouvées sur les côtes de Loire Atlantique et de Vendée proviendraient du Grande America. Selon les analyses effectuées par le Cèdre, les échantillons "montrent de grandes similarités" avec le fioul issu du porte-conteneur qui a sombré en mars dernier.

 Les boulettes proviendraient du Grande America (photo d'illustration)
Les boulettes proviendraient du Grande America (photo d'illustration) © Maxppp - Jean-Yves Collin

Selon un communiqué de la préfecture maritime de l'Atlantique diffusé ce jeudi 20 février, les boulettes de pétrole retrouvées sur les côtes de Loire Atlantique et de Vendée en début de semaine proviendraient du Grande America. D'après les analyses effectuées par le Cèdre, le Centre de documentation, de recherche et d'expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux, "les échantillons montrent de grandes similarités avec le fioul issu du porte-conteneur qui a sombré en mars 2019 dans le golfe de Gascogne". Ce jeudi, on n'a pas constaté de nouvelle arrivée de boulettes sur les plages de Loire-Atlantique. D'Assérac jusqu'au pays de Retz, les municipalités ont mobilisé leurs équipes techniques pour nettoyer le sable et le débarrasser de cette pollution qui a atteint les côtes après des tempêtes consécutives.    

Le Grande América a coulé le 12 mars 2019

En mars dernier, le Grande America fait naufrage dans le golfe de Gascogne suite à un incendie à bord du porte-conteneur. Le 12 mars 2019  il sombre au large de la Rochelle, à plus de 300 km des côtes par 4.600 mètres de fond. Pendant quelques semaines, le bateau laisse échapper du fioul de propulsion et des débris flottants. D'importants moyens sont mobilisés pour tenter d'enrayer la pollution. En avril, l'armateur du bateau de commerce Grimaldi Group affrète un navire spécialisé qui met en oeuvre un sous-marin téléguidé. Ce sous-marin obture les orifices par lesquels s'écoule le carburant de propulsion du Grande América. L'étanchéité des travaux réalisés est vérifiée. 

Ne pas toucher les boulettes

Les boulettes retrouvées récemment sur les plages peuvent signifier que des brèches sont réapparues sur l'épave, brassée lors des tempêtes à répétition et que le pétrole s'échappe à nouveau. Ces derniers jours, aucune pollution n'a été détectée en mer. Mais les conditions météo sont mauvaises et le fioul peut être pris entre deux eaux. La préfecture maritime de l'Atlantique maintient une surveillance renforcée du littoral. Elle rappelle aux populations "de ne pas toucher ou ramasser les galettes d'hydrocarbures et d'informer leur mairie, la gendarmerie ou les sapeurs-pompiers". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu