Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les caméras de surveillance des forêts seront opérationnelles au printemps 2021

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Envisagées par le département, des caméras de vidéo surveillances sont en train d'être installées dans les forêts sarthoises. Elles seront opérationnelles au printemps prochain, avant les premières chaleurs.

Parigné-l'Eveque le 14 mai 2019. Intervention des pompiers de la Sarthe sur un feu de forêt.
Parigné-l'Eveque le 14 mai 2019. Intervention des pompiers de la Sarthe sur un feu de forêt. © Radio France - Alexandre Chassignon

Le département les envisageait, elles sont en train d'être installées depuis le 19 octobre : des caméras pour surveiller les forets et détecter le plus rapidement possible les départs de feu. 

La Sarthe, département le plus boisé de la région Pays de la Loire, a connu plusieurs incendies majeurs, qui ont dévasté des dizaines d'hectares de forêt. Au mois de juillet 2019, les pompiers avaient engagé tous leurs moyens sur plusieurs feux de forêt. 

Toutes les forêts seront surveillées 

Les nouvelles caméras seront opérationnelles début 2021, avant les premières chaleurs de l'été. Elle sont installées sur des "points hauts". "Des châteaux d'eau, des ouvrages d'art d'une hauteur importante ou des pylônes, explique Dominique Le Menèr, président du département et du conseil d'administration du Service départemental d'incendie et de secours (SDIS) de la Sarthe. Nous avons fait un recensement de ces points hauts pour pouvoir assurer la couverture de la totalité de la surface boisée du département."

Des informations plus précises

16 points hauts ont été retenus. Les caméras seront reliées par la fibre optique. "Il y a une automatisation du contrôle avec plusieurs images par minutes, qui permettent de comparer une image de base et l'évolution", détaille Dominique Le Menèr. En cas de départ de feu, des caméras de "levée de doute" sont aussi installées, pour déterminer le lieu précis des premières flammes. "Très souvent, dans les incendies, on bénéficie d'informations imprécises, parce que les massifs forestiers sont évidemment étendus, justifie l'élu. Il est important de savoir où se trouve le départ du feu pour être le plus rapidement possible sur place et intervenir." Un gain de temps, de précision d'intervention, selon le président du conseil départemental, qui permettra de limiter les surfaces brûlées.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess