Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les cigognes arrivent en Franche-Comté: signalez vos observations à la LPO!

Ce n'est pas encore le printemps, mais les cigognes sont déjà de passage au dessus de la Franche-Comté. C'est le début de la migration de retour d'Afrique pour ces majestueux oiseaux, des milliers d'entre eux vont traverser notre région. La LPO invite les Franc-Comtois à signaler leurs observations.

Cigognes en hiver (illustration)
Cigognes en hiver (illustration) © Maxppp - Catherine Aulaz

Besançon, France

Les premières cigognes sont de retour en Franche Comté, ou plutôt de passage. Elles n'annoncent pas vraiment le printemps pour tout de suite, mais c'est bien au cœur de l'hiver qu'elles entament leur migration de retour. Des groupes ont été signalés dans plusieurs communes et cela va aller en s'intensifiant. Des milliers de cigognes traversent ainsi notre région deux fois par an. La  période de migration prénuptiale s’étale du 15 janvier au 30 avril, avec un pic de passage de mi-février à mi-mars.

Après avoir passé l’hiver en Afrique subsaharienne, en Afrique du Nord et en Espagne, voire même à présent pour certaines en Camargue et dans le sud de la France (changement climatique oblige), les cigognes blanches doivent regagner leur aire de reproduction. Sur la route de ce long retour, la Franche-Comté est un passage obligé.  

La vallée du Doubs, principal axe de migration

Les oiseaux arrivent par le sud en suivant la vallée du Rhône, puis survolent les environs de Lons-le-Saunier direction Besançon puis, par la vallée du Doubs, passent vers Montbéliard et Belfort avant de poursuivre au nord le long de la vallée du Rhin. Il s’agit ici du principal axe de migration,  mais d’autres  existent  par la vallée de la Saône, de l’Ognon, ou le long de la Haute-Chaîne du Jura. 

Des groupes de cigognes ont déjà été signalées depuis le début de l'année 2020 à Montmorot dans le Jura, à Besançon, Pouilley les Vignes, Baume les Dames, Bethoncourt et Montbéliard dans le Doubs,  à La Corbière en Haute-Saône et à Chèvremont dans le Territoire de Belfort. 

Cette migration est l'occasion d'approcher et de recueillir des informations pour alimenter les études scientifiques.  De la mi-février à la mi-mars, les observations sont quasi quotidiennes. La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) invite tous les Franc-Comtois à signaler lorsqu'ils voient des cigognes:

  • par téléphone au 03.81.50.43.10
  • via la page Facebook de la LPO
  • via l’appli NaturaList (pour Android)
  • via le site Faune-France.org (inscription gratuite).

Ces signalements permettront notamment d'alimenter en temps réel la carte des observations de la cigogne en Franche-Comté

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu