Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les dépôts sauvages, toujours bien présents à Saint-Vaury

-
Par , France Bleu Creuse

S'il est difficile de percevoir une recrudescence des dépôts sauvages, le fléau est toujours bien présent en Creuse notamment à Saint-Vaury.

Des dépôts sauvages ont été retrouvés fin août sur la commune de Saint-Vaury.
Des dépôts sauvages ont été retrouvés fin août sur la commune de Saint-Vaury. © Radio France - Virginie Vandeville

Quand il revient sur les lieux, Pierre Chatard est toujours aussi consterné. Il y a quelques semaines, le propriétaire d'un bois de la commune lui fait remonter l'existence de deux dépôts sauvages sur ses terres. Pierre Chatard, le président de l'association foncière de remembrement de Saint-Vaury en charge de l'entretien d'une partie des routes et des chemins se rend sur place. Au milieu d'un chemin, il découvre des sceaux, des sacs de ciment, des manches à balais, le haut d'une cheminée et même une cocotte minute.

S'en est trop pour lui. Il décide cette fois d'alerter la mairie et la gendarmerie qui se rendent sur place. "Il y a des dépôts sauvages régulièrement.  Dans les champs et même sur des parcelles agricoles, on retrouve parfois des sacs d'herbe et de la ferraille" raconte-t-il. "J'ai retrouvé un sac aux abords de mon bois. C'est quand même honteux de faire ça", explique Robert, un habitant de la commune. 

Lui n'a tout bonnement pas donner l'alerte. Pierre Chatard, lui, si. Même si cette fois, il pourrait ne pas porter plainte. "Je demande aux gens qui font cela, de respecter l'environnement. J'aimerais qu'ils respectent leurs compatriotes. Je suis simplement un gars de la campagne qui veut qu'on la respecte", ajoute le président de l'association. Ce qui agace d'autant plus l'homme,  c'est que la commune dispose d'une déchetterie.

Sensibiliser la population

Pierre Chatard compte sensibiliser la population en placardant sur les murs de la ville, un message sur cette découverte. La sensibilisation, la mairie aussi en fait. Elle affiche elle aussi des rappels sur des endroits de la commune"mais on ne peut pas en mettre partout. Nous avons 70 kilomètres de routes et autant de chemins", précise Jean-Luc Barbaire, le premier adjoint de Saint-Vaury.

La municipalité reste démunie face à ces dépôts sauvages. "Nous avons peu de moyens pour lutter contre cela dans la mesure où quand ce sont des sacs, des déchets ménagers, nous ne sommes pas en mesure d'aller fouiller à l'intérieur pour essayer de trouver une trace du propriétaire. C'est Evolis qui est habilitée. Pour les déchets comme ceux qu'à découvert Monsieur Chatard. On n'a pas les moyens de savoir qui est responsable. En revanche, nous allons les ramasser." C'est donc le sort qui attend les déchets pointés du doigt par Pierre Chatard. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess