Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les loups occupent de plus en plus de terrain dans la Drôme

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Deux nouvelles zones de présence permanente du loup ont été détectées dans la Drôme annonce l'Office français de la biodiversité.

Loup (photo illustration)
Loup (photo illustration) © Maxppp - Philippe Clément

L'Office français de la biodiversité se base sur le "suivi estival" de la population de loups. Cinq nouvelles zones ont été repérées en France, dont deux dans la Drôme : le secteur de la Raye (sur les contreforts du Vercors, entre Crest et Barbières) et la zone Saoû-Roubion, à l'Ouest de la vallée de la Roanne. 

Des indices de reproduction, des photos de jeunes loups et la campagne de hurlements provoqués menée en août dernier ont permis de déterminer que le loup avait colonisé ces zones depuis au moins deux hivers. 

Ce n'est pas vraiment une surprise car des attaques sur les troupeaux ont plusieurs fois été recensées dans ces territoires. Mais pour décréter une zone de présence permanente du loup, il faut pouvoir prouver sa présence deux hivers consécutifs.  

Le loup est présent dans 13 zones dans la Drôme

Au total, dans la Drôme, il y a désormais treize zones de présence permanente, chacune abritant une meute de loups. On ne sait pas combien ça représente de loups dans le département. Seule une estimation nationale est connue : 530 loups. 

Cette estimation permet de déterminer le nombre maximum d'animaux pouvant être abattus chaque année. L'an dernier dans la Drôme, 5 loups ont été tués. Tous par des lieutenants de louveterie, dans le cadre de tirs de défense : deux dans le secteur de la Raye, un dans la plaine de Valence, un à la limite avec le Vaucluse près du Mont Ventoux et un dans le secteur Saoû-Roubion.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu