Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Puy-de-Dôme : les habitants du centre bourg de Beaumont se mobilisent contre une invasion de pigeons

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les Beaumontois ne supportent plus la prolifération de pigeons responsables de nuisances sonores et d'insalubrités. Consciente du problème, la mairie a financé des travaux de colmatage des nids et s'apprête à lancer la construction d'un pigeonnier pour éloigner les volatiles.

Des dizaines de pigeons sur le clocher de l'église Saint Pierre à Beaumont dans le Puy-de-Dôme
Des dizaines de pigeons sur le clocher de l'église Saint Pierre à Beaumont dans le Puy-de-Dôme - Jean-François Maume

Le problème ne date pas d'aujourd'hui, mais les Beaumontois du centre-ville ont décidé de se faire entendre. La prolifération des pigeons devient insupportable au quotidien. Aux nuisances sonores, que génère la colonie de volatiles estimée à près de 300 individus, s'ajoute la pollution des sols avec des multitudes de fientes qui jonchent les rues et les cours des maisons sans parler des risques sanitaires qui peuvent naître de cette situation. "Quand l'ARS est venue voir sur place à ma demande, ils n'en croyaient pas leurs yeux témoigne Roger Bergeault, habitant du centre-bourg et porte-parole d'un collectif de citoyens beaumontois. "Et c'est pas près de s'arrêter si on ne fait rien car un couple de pigeons se reproduit quatre à cinq fois par an."

Un centre bourg qui à l'air abandonné sauf par les pigeons

Les membres du collectif contre la prolifération des pigeons à Beaumont
Les membres du collectif contre la prolifération des pigeons à Beaumont - Jean-François Maume

Ces pigeons ne sont pas là par hasard. Ils ont élu domicile dans une quarantaine de maisons fermées et préemptées par un établissement public foncier. Une aubaine pour ces volatiles qui les ont transformés en pigeonniers sauvages. Malgré cette impression de délabrement général, il reste encore des habitants au cœur de la vieille ville qui se sont organisés en collectif pour constituer un dossier afin d'interpeller les autorités compétentes. Ils s'appuient sur l'article 120 du règlement sanitaire départemental qui stipule que "toutes mesures doivent être prises si la pullulation de ces animaux est susceptible de causer une nuisance ou un risque de contamination de l'homme par une maladie transmissible"

Roger Bergeault connait tous les recoins du quartier et n'hésite pas à jouer les guides. "Ici c'est la cour du cabinet de l'ostéopathe, regardez la couche de fiente qu'il y a, on ne peut même plus y marcher". Derrière l'église Saint Pierre, il se désole de voir la statue de Saint-Benoit entourée de merde de pigeons, "quel manque de respect!", dit il. Il n'oublie pas qu'il est le porte-parole du collectif et évoque cette voisine qui a investi plus de 150.000 euros pour faire rénover deux appartements dans le centre-bourg et malgré ces travaux, personne ne veut les lui louer à cause des pigeons. "Elle devrait être indemnisée! tonne Roger Bergeault qui regrette que la municipalité ne tienne pas ses engagements de campagne. avec le collectif il propose de demander au préfet d'effectuer un prélèvement de pigeons.

des fientes de pigeons sur les marches d'escalier d'une maison fermée à Beaumont
des fientes de pigeons sur les marches d'escalier d'une maison fermée à Beaumont © Radio France - Jean-Pierre de Mongelas

La construction d'un pigeonnier contraceptif débutera à la fin du mois

A la mairie, Jean-Paul Cuzin s'étonne de cette virulence soudaine. Élu en juin dernier pour son premier mandat, mais ancien adjoint de la précédente équipe municipale, le maire connait bien ce problème qui date de quinze où vingt ans. "Que je sache je n'ai pas organisé un lâcher de pigeons pour fêter mon élection", explique-t-il non sans humour. Jean-Paul Cuzin rappelle qu'avec son équipe, il a toujours pris en compte dans ses engagements de campagne la problématique des pigeons. "D'ailleurs ces derniers mois, nous avons investi 17.000 euros pour colmater les trous dans les maisons vides où nichent les pigeons et dés la fin du mois de novembre en collaboration avec la LPO, la ligue de protection des oiseaux, nous allons lancer la construction d'un pigeonnier contraceptif dans le but de stopper les reproductions et de déplacer la population de volatiles que nous capturerons dés le printemps prochain pour éviter qu'ils reviennent au delà de ce qui est raisonnable en centre-ville." 

Le maire de Beaumont reconnait que l'état du bâti dans le centre bourg est propice à la prolifération des pigeons. Depuis des années le délabrement des maisons se poursuit sans qu'aucun travaux ne soit entrepris, freiné en cela par les Bâtiments de France. De nombreuses maisons sont classées et il est interdit de les détruire. Jean-François l'un des riverains de l'église de ne prive d'ailleurs pas de pester contre "le diktat des ABF (architectes des bâtiments de France) qui décident comme ils veulent sans concertation." La municipalité souhaiterait pourtant créer des espaces verts dans la vieille ville pour aérer ce quartier où les maisons sont très serrées et les rues étroites. Ce qui aurait un autre avantage, les pigeons adorent les éléments minéraux ce qui explique leur prédilection pour les cathédrales et autres bâtiments religieux et détestent les espaces naturels. La commune a l'intention de lancer prochainement une campagne d'information en direction de ses administrés pour qu'ils ne donnent plus à manger aux pigeons.

Une colonie de 300 pigeons à élu domicile dans le centre Bourg de Beaumont dans le Puy-de-Dôme
Une colonie de 300 pigeons à élu domicile dans le centre Bourg de Beaumont dans le Puy-de-Dôme - Jean-François Maume
Choix de la station

À venir dansDanssecondess