Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Les plastiques des poubelles jaunes de Haute-Saône sont recyclés en Europe, pas en Malaisie

-
Par , France Bleu Besançon

Les plastiques triés dans les poubelles jaunes de Haute-Saône sont recyclés à 86% en France, le reste en Europe. Le Sytevom de Noidans-le-Ferroux fait une mise au point après la diffusion d'un reportage le 1er décembre dans "Capital" sur M6. Aucun plastique de Haute-Saône n'est envoyé en Malaisie.

Balles de bouteilles plastiques à recycler au SYTEVOM de Haute-Saône.
Balles de bouteilles plastiques à recycler au SYTEVOM de Haute-Saône. © Radio France - Jean-François Fernandez

Noidans-le-Ferroux, France

Le reportage de l'émission télévisée "Capital" sur la chaîne M6, diffusé le 1er décembre et consacré au recyclage des plastiques dans les poubelles jaunes, devait mettre en avant le travail de pointe du Sytevom en Haute-Saône en matière de recyclage. L'effet a été totalement inverse pour certains téléspectateurs.

Ce reportage explique qu’une partie des plastiques des poubelles jaunes en France se retrouvent en Malaisie. Dans ce reportage, la ministre de l'environnement de Malaise montre certains films de produits alimentaires français. 450 tonnes de déchets plastiques ont d'ailleurs été retournées à l'envoyeur par ce pays.

Ces images n’ont absolument rien à voir avec les activités du Sytevom de Noidans-le-Ferroux en Haute-Saône qui confie les plastiques issus de nos poubelles jaunes à la société ValorPlast. Celle-ci se charge de trouver des entreprises capables de les recycler.

Tapis de tri des plastiques - Radio France
Tapis de tri des plastiques © Radio France - Jean-François Fernandez

Ces plastiques sont recyclés à 86% en France, le reste en Europe

Christophe Tary, le directeur du Sytevom se veut rassurant pour tous les Hauts-Saônois qui ont pu comprendre que des plastiques étaient envoyés en Malaisie. 

Il explique que "le message a pu être perturbant pour certains de nos habitants, il faut rassurer. Nos emballages, qu'ils soient en plastique, carton ou papier, vont effectivement dans des filières de recyclage, le plus clair du temps à proximité". Le directeur du Sytevom ajoute : "On dit souvent dans le périmètre de 300 km autour de notre installation".

Sur les 19.000 tonnes de déchets collectés dans les poubelles jaunes de Haute-Saône, seuls 10% représentent du plastique. C'est une petite partie seulement des déchets issus du tri. Ces plastiques sont alors orientés vers des centres de recyclage en Europe. 

Jean-François Monce, délégué régional de ValorPlast, précise que ces déchets plastiques issus du tri du Sytevom représentent environ 2.000 tonnes par an "que l'on revend à des recycleurs exclusivement européens. 86 % de ces plastiques sont recyclés chez nos partenaires français et 14 % en Europe limitrophe, tels que Suisse, Allemagne, Espagne, Portugal".

Balles de plastiques issus du tri qui partent pour être recyclées - Radio France
Balles de plastiques issus du tri qui partent pour être recyclées © Radio France - Jean-François Fernandez

La Haute-Saône référente en matière de tri

Alors que les Français remplissent 45 kg par an par habitant de déchets dans la poubelle jaune, les Hauts-Saônois en trient eux 80 kg par an et par habitant.

Le Sytevom qui est régulièrement montré du doigt au niveau national comme bon élève en ce qui concerne le tri va investir 9 millions d’Euros dans la modernisation du centre de tri de Noidans-le-Ferroux… 

En 2020, verront le jour deux parcs de panneaux photovoltaïques sur des anciens centres d’enfouissement de Haute-Saône.

Autre projet qui doit prochainement voir le jour, la construction de serres pour faire pousser des tomates grâce à la chaleur récupérée par le four d’incinération du Sytevom. Ce seront des tomates que l’on pourra consommer en toute saison et en circuit court.

SYTEVOM de Haute-Saône, à Noidans le Ferroux. Usine de valorisation des déchets. - Radio France
SYTEVOM de Haute-Saône, à Noidans le Ferroux. Usine de valorisation des déchets. © Radio France - Jean-François Fernandez
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu