Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les randonneurs de Savoie dénoncent ceux qui saccagent la nature

ENTRETIEN - Depuis le déconfinement, les trésors naturels des pays de Savoie sont assaillis par des marcheurs du dimanche qui ne respectent pas toujours la nature. La tension monte. Le comité de Savoie de randonnée pédestre ne veut pas être mis dans le même sac... de rando.

Jean-Luc Petit-Gas en Vanoise au pied du glacier du Génépy
Jean-Luc Petit-Gas en Vanoise au pied du glacier du Génépy - DR

Ce jeudi après-midi, 11 juin 2020, la communauté de communes de Grand Chambéry rencontre les maires des espaces sensibles protégés des Bauges afin d'évoquer la cohabitation de plus en plus difficile entre les marcheurs du dimanche et les habitants et paysans. 

Grand Chambéry entend développer le "slow tourisme", tourisme de proximité. Il paraît urgent d'anticiper un afflux de promeneurs qui risque de saturer nos montagnes et "les saccager" ainsi que le redoutent de nombreux amoureux de la nature. Montrés du doigt, les randonneurs ! Or "il ne faut pas tous les mettre dans le même sac" plaide Jean-Luc Petit-Gas, de La Ravoire. Il préside les 23 comité locaux de la fédération de randonnée pédestre. 

Jean-Luc Petit-Gas, randonneur, dénonce ceux qui saccagent la montagne

Le déconfinement a ouvert les vannes

Avec l'interdiction d'aller à plus de 100 kilomètres de chez soi, les campagnes et montagnes douces de la Chartreuse et des Bauges, aux portes de Chambéry et de Grenoble, ont été prises d'assaut. "Les gens ont pensé qu'ils étaient libres de faire n'importe quoi. Certains se sont garés dans les champs des agriculteurs. Les fleurs ont été piétinées. Ce sont les mêmes qui jettent les masques de protection dans les rues. C'est dramatique !" 

"Ce sont les mêmes qui jettent les masques dans la rue. C'est dramatique " Jean-Luc randonneur modèle

Jean-Luc Petit-Gas, en tant que marcheur amoureux des pays de Savoie, est meurtri. Certains nouveaux arrivants dans ces sites protégés n'ont parfois pas la connaissance des usages, mais d'autres "n'en ont rien à faire. Ils se moquent de tout. On aura beau expliquer, ils ne comprendront jamais. Ils consomment la montagne. Ils ne la respectent pas. Alors qu'on a une des plus belles régions de France. Quand on piétine la flore, quand on dérange la faune, quand on fait des barbecues n'importe où, c'est du saccage. "

Les montagnes sont aussi des terres agricoles sensibles
Les montagnes sont aussi des terres agricoles sensibles © Radio France - Christophe Van Veen

Il y a randonneur et randonneur !

Du coup, les élus, les habitants -à commencer par les agriculteurs qui voient leurs propriétés dégradées- commencent à regarder de travers tous les randonneurs. "Il ne faut pas nous mettre dans le même sac. Il y a les randonneurs individuels très bons connaisseurs  de la nature, les clubs comme les nôtres où il y a des encadrants formés, et puis... n'importe quoi ! Une question d'éducation. Je ne pense pas que cela serve à quelque chose de mettre des pancartes partout ou un gendarme derrière chaque arbre. Je comprends les maires qui ferment les routes ou les champs. Le plus important est de protéger la nature. Ils ont raison."

Tous les massifs de Savoie et de Haute-Savoie sont concernés. Mais le problème va bien au-delà de nos frontières. Le référent Savoyard a suivi ce mardi une Visio-conférence avec tous ses homologues des douze départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Le constat alarmant est le même partout. "Tous sont confrontés aux mêmes écarts de comportement. A cet afflux non maîtrisé."  

Le sublime parc naturel de la Vanoise en Haute Maurienne
Le sublime parc naturel de la Vanoise en Haute Maurienne © Radio France - Christophe Van Veen

Avec la fédération et l'aide des comités, Jean-Luc concocte des guides des sentiers qui sont balisés et vérifiés régulièrement. Toutes les règles des bonnes pratiques y figurent. Hélas, ces opuscules sont peu lus. Pour que nos montagnes demeurent un trésor partagé commun, cela n'est pourtant pas si compliqué : "Restez sur les sentiers de randonnée ! Tout ce que vous amenez en montagne, vous le ramenez chez vous. Les fleurs, vous les regardez et vous les prenez en photo. Il faut respecter la nature car elle vous apporte plein de choses." La base, quoi. 

  • Savoie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess