Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Les rencontres "lubrizolées" à Rouen : le collectif uni ne lâchera pas avant la condamnation de l'industriel

Le drame de Lubrizol, c'était il y a deux ans déjà. Deux ans durant lesquels il ne s'est pas passé grand chose sur le plan juridique, selon les associations de victimes. Elles se sont rassemblées, avec le collectif uni, ce dimanche, pour demander une nouvelle fois des comptes.

Environ 200 personnes ont manifesté ce dimanche à Rouen pour demander des comptes à l'Etat et l'industriel Lubrizol, deux ans après le terrible incendie. Environ 200 personnes ont manifesté ce dimanche à Rouen pour demander des comptes à l'Etat et l'industriel Lubrizol, deux ans après le terrible incendie.
Environ 200 personnes ont manifesté ce dimanche à Rouen pour demander des comptes à l'Etat et l'industriel Lubrizol, deux ans après le terrible incendie. © Radio France - Bastien Thomas

Deux ans jour pour jour après l'incendie de Lubrizol à Rouen , les associations de victimes sont toujours mobilisées et ne lâcheront rien avant d'obtenir gain de cause. Environ 200 personnes se sont rassemblées ce dimanche midi pour manifester dans les rues de Rouen.

Publicité
Logo France Bleu

"Depuis deux ans, on veut la vérité, on veut que Lubrizol soit lourdement condamné et on veut aussi faire avancer la loi, parce que si on ne prend pas de leçons de ce qu'il s'est passé à Rouen, ce sera véritablement un fiasco", explique Christophe Holleville, secrétaire de l'association des victimes de Lubrizol.

Est-ce que le monde de la chimie nous a mis en sécurité à Rouen deux ans après ? Je n'en suis pas tellement sûr - Christophe Holleville

Dans le cortège, parti de la préfecture de Seine-Maritime, pour se rendre vers le site de Lubrizol, il y a Aubane, 11 ans, encore marquée par l'incendie du 26 septembre 2019. "De voir ces fumées noires (ndlr : en 2019) dans la cour de l'école, chez moi, ça m'a choqué. Il faut vraiment faire quelque chose", dit-elle. C'est sa maman Isabelle qui l'accompagne manifester. "On habite à Serqueux et on s'est rendu compte cet été qu'il y avait dans nos lichens 3126 microgrammes de HAP (hydrocarbures polycyclique) alors que le seuil d'alerte est de 1500", précise-t-elle.

Nos enfants, ma fille, ont manipulé ces suies et deux ans après, rien n'est effacé dans nos mémoires et cela nous inquiète toujours - Isabelle

Des agriculteurs touchés par la pollution due à l'incendie de Lubrizol sont aussi présents dans la manifestation rouennaise. © Radio France - Bastien Thomas

Les associations de victimes seront reçues mercredi au Sénat pour rendre compte aux élus. Les sénateurs avaient rédigé un rapport avec un certain nombre de mesures visant à améliorer la sécurité autour de sites classés Seveso. Les collectifs iront leur dire si, sur le terrain, elles ont été prises en compte.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu