Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nantes : les voitures ne longeront plus la Loire place de la Petite Hollande

-
Par , France Bleu Loire Océan

Les voitures ne longeront plus la Loire place de la Petite Hollande. Elles devront la contourner par le Nord. Le projet de la future place a été présenté ce lundi. Une "place parc" avec de la pelouse et des jardins. Une place ouverte sur la Loire avec un parking souterrain de seulement 400 places.

Vue aérienne de la future place de la Petite-Hollande. Image de synthèse.
Vue aérienne de la future place de la Petite-Hollande. Image de synthèse. - Agence TER

Les voitures ne longeront plus la Loire place de la Petite Hollande. Elles devront la contourner par le nord. Le projet de la future place a été présenté ce lundi.  Et ce qui saute aux yeux c'est la diminution très importante de la place de la voiture.   

Fini l'immense parking en surface de 1200 places, le futur parking de la Petite Hollande sera souterrain et ne permettra pas d'abriter plus de 600 voitures. Les jours de marché sa capacité sera encore plus réduite puisque son premier sous-sol sera dédié à la logistique des vendeurs. 

Fini aussi les voitures au sud de la place. Elles ne pourront plus longer la Loire, elles devront se contenter de l'actuelle route à double sens qui longe le tramway.  La future place de la Petite hollande fera la part belle au végétal : une vaste pelouse avec un cheminement permettant le passage des personnes à mobilité réduite, des jardins assurant la fraîcheur l'été, des espaces de jeux, une ouverture sur la Loire avec une grande cale faite de gradins. Le paysagiste Henri Bava qui a conçu le projet conjointement avec les habitants parle de place parc où il sera possible d'accueillir de grandes manifestations comme un départ de marathon et où piétons et vélos seront rois.

Arbres, jardins, pelouses et berges naturelles verront leur surface tripler.
Arbres, jardins, pelouses et berges naturelles verront leur surface tripler. - Agence TER
Choix de la station

À venir dansDanssecondess