Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Limoges : pour une "vraie loi climat", ils mettent la pression sur une députée avant la marche de dimanche

-
Par , France Bleu Limousin

Des membres du collectif Marche pour le climat se sont invités ce mercredi matin à la permanence de la députée LREM de la Haute-Vienne Sophie Beaudouin-Hubière pour lui remettre une lettre ouverte. Ils souhaitaient faire monter la pression avant la grand marche pour le climat dimanche à Limoges.

 Des affiches sur les grilles de la permanence de Sophie Beaudouin-Hubière pour faire monter la pression avant la grande marche pour le climat dimanche
Des affiches sur les grilles de la permanence de Sophie Beaudouin-Hubière pour faire monter la pression avant la grande marche pour le climat dimanche © Radio France - Françoise Ravanne

Le collectif marche pour le climat 87 met la pression sur les parlementaires avant la grande mobilisation de dimanche à Limoges comme partout en France. Ce mercredi matin  une délégation du collectif s'est rendue à la permanence de la députée LREM Sophie Beaudouin-Hubière pour lui remettre une lettre ouverte mais la députée n'était pas là, siégeant à l'Assemblée Nationale ce mercredi. Pour se faire entendre et réclamer de vraies mesures pour une vraie loi climat ils ont accroché des affiches avec leurs revendications sur les grilles de la permanence. Ils ont prévu de rencontrer dans les prochains jours les deux autres députés LREM de la Haute-Vienne.

Les propositions de la convention citoyenne sont ignorées

Ce que déplorent les membres du collectif présents c'est que le projet de loi Climat dont l'examen débutera le 29 mars à l'assemblée nationale ne tienne pas suffisamment compte des mesures proposées par la Convention citoyenne. 

Une première action pour appeler un maximum de personnes à participer dimanche à la grande marche pour le climat
Une première action pour appeler un maximum de personnes à participer dimanche à la grande marche pour le climat © Radio France - Françoise Ravanne

"Bon nombre de mesures sont ignorées, d'autres sont affaiblies ou encore retardées" souligne t-on  au Collectif. Parmi les membres présents : Ombeline, 17 ans. Elle est déjà très impliquée et veut une varie réaction des politiques. "Beaucoup de personnes ont changé leurs habitudes et font des gestes quotidiens en faveur de l'environnement c'est très bien mais ce n'est pas suffisant, il faut donc des réactions au niveau politique.... la convention citoyenne était une bonne démarche mais elle a abouti à quelque chose très décevant" explique la jeune fille. 

Le collectif Marche pour le climat 87 appelle à une large mobilisation dimanche matin à Limoges avec un départ place de la république. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess