Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loi Climat : une centaine de rassemblements sont prévus un peu partout en France dimanche

- Mis à jour le -
Par , France Bleu
France

Une centaine de manifestations sont prévues un peu partout en France ce dimanche pour dénoncer le manque d'ambition du gouvernement en termes d'écologie. Ces "marches d'après" visent à protester contre la loi climat adoptée le 4 mai en première lecture, à l'Assemblée nationale.

Manifestation pour le climat le 28 mars, à Nancy - Photo d'illustration
Manifestation pour le climat le 28 mars, à Nancy - Photo d'illustration © Maxppp - Alexandre Marchi

Des citoyens à nouveau dans la rue pour réclamer "une vraie loi Climat" ce dimanche 9 mai. Alors que le projet de loi constitutionnelle relatif à la préservation de l'environnement est examiné en première lecture au Sénat le lundi 10 mai, une centaine de manifestations sont prévues la veille, un peu partout en France. Les militants entendent protester contre la Loi Climat et Résilience, adoptée en première lecture à l'Assemblée nationale le 4 mai, après trois semaines de débat. Un texte jugé insuffisant par de nombreuses organisations. 

Agir pour le Climat, Alternatiba, Attac France, France Nature Environnement ou encore Extinction Rebellion... Plus de 600 organisations, syndicats et partis politiques appellent à se rassembler une nouvelle fois ce dimanche dans une centaine de villes. Des manifestations, baptisées "marches d'après" sont ainsi prévues à Cahors, Dole, Grenoble, Le Havre, Marseille, Metz, Nantes, Nice, Paris, Rouen ou encore Sarlat.

Nous marcherons pour clamer le désaveu généralisé de cette loi Climat et Résilience

Après l'adoption en première lecture de la loi Climat et Résilience, le Sénat doit désormais s'emparer du texte législatif, avec un vote prévu en juin. Le projet de loi vise à réduire d'ici 2030 de 40% les émissions de gaz à effet de serre. Pour ce faire, il crée un délit général de pollution d'eau et de l'air (écocide) et interdit les vols domestiques si un trajet en train est possible en moins de 2h30. Un texte décrié par la gauche et les écologistes. 

Les organisations dénoncent ainsi un manque d'ambition : "Cette loi aurait pu être l’instrument d’une réorganisation de notre société en donnant les moyens à tous les citoyens et citoyennes de vivre dignement en préservant la planète, et donc notre avenir", écrivent-elles dans un communiqué. Elles estiment que cette loi Climat représente "le symbole du crash de la politique climatique d’Emmanuel Macron". 

Les 679 associations, organisations, partis politiques et syndicats qui appellent à "marcher pour une vraie loi Climat" exigent notamment "la reconversion des emplois dans tous les secteurs polluants, l’accès aux soins, à un logement décent, à de la nourriture saine, de l’eau potable et de l’air pur pour toutes et tous, la préservation de la biodiversité et des ressources naturelles".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess