Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Loire-Atlantique : les opposants toujours mobilisés contre le projet de parc éolien à Chéméré

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Les opposants au projet de parc éolien à Chéméré ont à nouveau manifesté ce samedi 6 mars. Suite à l'avis favorable énoncé par le commissaire enquêteur, ils veulent désormais mener une bataille juridique contre l'installation des cinq éoliennes.

Les opposants au projet de parc éolien de Chéméré ont manifesté pour la deuxième fois ce samedi 6 mars
Les opposants au projet de parc éolien de Chéméré ont manifesté pour la deuxième fois ce samedi 6 mars © Radio France - Julie Munch

Défilé de tracteurs, distribution de tracts et slogans : "on nous ment" ou "notre santé en jeux". Les opposants au projet de parc éolien à Chéméré ont manifesté pour la deuxième fois ce samedi 6 mars. L'avis favorable exprimé par le commissaire enquêteur à l'issue de l'enquête publique a été un coup dur mais les membres des collectifs "Retz ô lien" et "les agriculteurs stop aux éoliennes à Chaumes-en-Retz" ne veulent pas en rester là. 

Une bataille juridique

Pour empêcher l'installation de cinq éoliennes à Chéméré, les opposants au projet font appel à deux avocats spécialisés dans ce type d'affaires pour mettre en lumière d'éventuelles failles juridiques. "Ça a un coût mais il faut passer à la vitesse supérieure", affirme Fabienne Kérymel, qui fait partie du collectif "Retz ô lien". 

Des enjeux financiers

"Ce n'est pas du tout de l'écologie, ce n'est qu'un produit financier", s'indigne aussi Fabienne Kérymel, qui affirme que l'installation des éoliennes rapporterait environ 30.000 euros par an à la commune. "On fait passer la santé des habitants après les enjeux financiers". Avec son collectif, cette habitante espère donc inverser la tendance au sein du conseil municipal et qu'il y ait un nouveau vote. L'installation des éoliennes dépend aussi de l'accord (ou non) donné par le préfet. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess