Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen

Incendie à l'usine Lubrizol à Rouen : un robot commandé à distance va manipuler les fûts à neutraliser

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

La Préfecture de la Seine-Maritime a donné ce vendredi matin dans un communiqué des précisions sur la dépollution du site Lubrizol, trois semaines aprés l'incendie. L'opération commence mardi prochain.

La dépollution des fûts peut durer environ deux mois
La dépollution des fûts peut durer environ deux mois © Radio France - Antoine Sabbagh

Rouen, France

Ce vendredi 18 octobre 2019, la préfecture de la Seine-Maritime a publié un communiqué dans lequel elle détaille les conditions de dépollution du site Lubrizol à Rouen.  Les opérations doivent débuter le mardi 22 octobre.

La zone des fûts déjà confinée

Un équipement provisoire de confinement de 1000 m2 recouvre déjà les fûts. La zone est totalement recouverte et l'air qui est capté dans cette structure est traité.  Le procédé mis en place est le suivant : deux enveloppes étanches dont celles à l'intérieur qui fait office de sas avec des brumisateurs internes et externes pour éviter les mauvaises odeurs. 

Mardi 22 octobre , début du traitement des fûts

A l'intérieur de cet équipement, un robot commandé à distance par du personnel qualifié, manipulera chacun des fûts pour une neutralisation sur place.  Ce robot va trier, traiter,et neutraliser les matières.  Les matières ainsi traitées seront acheminées par camion-citerne. Les fûts vidés seront transportés dans des bennes étanches par voie routière. Le transport de ces matières et contenants sera détruit dans des centres de traitement agréés. Cela pourrait être Sedibex basé au Havre. 

Des brumisateurs pour neutraliser les odeurs

Pendant toute la phase de nettoyage, des brumisateurs avec diffusion de produits neutralisants d’odeurs ont été mis en place pour diminuer les possibles nuisances olfactives. Cependant, des odeurs dues à des nappes résiduelles d’hydrocarbures peuvent encore être ressenties ponctuellement en raison des conditions météorologiques.

L’ensemble de cette opération sera réalisé en journée hors week-end et durera environ 2 mois. Concernant les fermetures de voiries : la rue Bourbaki devrait pouvoir être ouverte sous peu. La partie nord du quai de France et la rue de Madagascar restent fermées pour le moment. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu