Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Lutte contre le réchauffement climatique : "ne pas laisser nos politiques mener la danse seuls" (FNE Loire)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Après un grand pas en arrière sous le mandat Trump, les États-Unis de Biden tentent de reprendre la main sur la problématique du réchauffement climatique, en organisant un sommet international sur le sujet. Un bon signal, même si la politique ne suffit pas, selon France Nature Environnement 42.

Marche pour le climat du dimanche 28 mars 2021 à Grenoble (Isère).
Marche pour le climat du dimanche 28 mars 2021 à Grenoble (Isère). © Radio France - Bastien Thomas

La problématique du réchauffement climatique revient sur le devant de la scène politique avec le début, jeudi 22 avril, d'un sommet international piloté par les États-Unis. "C'est toujours important qu'il y ait des symboles qui s'enclenchent", commente Bruno Lemallier, qui s'intéresse de près et depuis longtemps à la défense de la planète. 

RÉÉCOUTER - Bruno Lemallier, administrateur de France Nature Environnement dans la Loire.

Problème planétaire, solution planétaire

Ce médecin, administrateur de France Nature Environnement Loire (FNE 42), se réjouit de voir que "si on avait parlé de ce genre de choses il y a vingt ans, personne n'y aurait prêté attention". Et selon lui il ne faut se leurrer, pour être efficace, la lutte contre le réchauffement climatique doit être menée par les grandes puissances mondiales : "On ne va pas pouvoir résoudre ce problème planétaire en faisant des petites actions locales; les gros pollueurs sont quand-même les gros producteurs, _la Chine, l'Europe, les États-Unis et s'ils ne mettent pas la main à la pâte, ce n'est même pas la peine d'y penser_"

Localement, sensibiliser le plus grand nombre

Bruno Lemallier ne minimise pas pour autant les actions menées localement, notamment par France Nature Environnement dans la Loire. "On ne peut pas d'abord laisser nos politiques mener la danse tout seuls et puis il faut absolument sensibiliser tout le monde pour qu'on essaie de changer radicalement notre mode de fonctionner et ça c'est plus la politique de petits pas, c'est plus notre travail au niveau départemental... _en espérant qu'on aille assez vite_".

Depuis le début de la crise sanitaire, France Nature Environnement a pu maintenir une bonne partie de ses actions de sensibilisations dans la Loire, notamment en milieu scolaire, "hors périodes de confinement", précise Bruno Lemallier. Le travail scientifique de terrain n'a pas non plus été interrompu. "Pour les actions de communication, ça a été plus compliqué", admet-t-il. Cela n'a toutefois pas empêché FNE 42 de mobiliser le grand public autour de l'avenir de l'Écopôle du Forez, la réserve ornithologique propriété de la fédération : une cagnotte a été lancée sur internet, et plus de 90% des fonds nécessaires (50.000 euros) ont été collectés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess