Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mai 2020 : le mois de mai le plus chaud jamais enregistré sur la planète selon le service européen Copernicus

-
Par , France Bleu

Mai 2020, mois record pour les températures dans le monde, souligne le service européen Copernicus sur le changement climatique. C'était même le mois de mai le plus chaud jamais mesuré dans le monde. Il faut s'attendre à ce que la chaleur continue de s'élever dans les années à venir.

Un ours sur la banquise.
Un ours sur la banquise. © Maxppp - Paal Hermansen

Mai 2020 a été exceptionnel à plus d'un titre, y compris pour les températures. D'après le service européen Copernicus sur le changement climatique, le monde a connu le mois de mai le plus chaud jamais enregistré "depuis le début des données". "Mai a été 0,63°C plus chaud que la moyenne des mois de mai de la période 1981-2010" annonce le service européen sur le changement climatique ce vendredi dans un communiqué. 

C'est en Sibérie que les températures les plus élevées ont été mesurées, avec près de 10°C au-dessus de la normale. Dans le nord-ouest de la région, la débâcle sur les fleuves Ob et Ienisseï n'avait jamais commencé aussi tôt, précise Copernicus. Le printemps a été également particulièrement doux sur une grande partie de la région arctique, notamment dans l'ouest de l'Alaska, mais aussi en Antarctique.

D'autres records de chaleur à craindre

En raison du réchauffement climatique provoqué par les émissions de gaz à effet de serre produites par les activités humaines, la planète a déjà gagné plus de 1°C depuis l'ère pré-industrielle. Cette hausse de la température entraîne déjà une multiplication d'événements météo extrême comme les canicules, sécheresses ou inondations. 

Avant les chiffres records de 2020 et après 2016, l'année 2019 a été la deuxième année la plus chaude dans le monde. Les experts s'attendent à ce que la température moyenne mondiale batte un nouveau record au cours de la période 2020-2024.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu