Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mais d'où viennent ces drôles de "poissons connectés" observés sur le littoral catalan ?

-
Par , France Bleu Roussillon, France Bleu

Dans le cadre d'un vaste étude menée par les Universités de Perpignan et Barcelone, des centaines de poissons ont été tatoués et équipés de balises électroniques au large des côtes catalanes. Les scientifiques lancent un appel aux pêcheurs.

Tatoués et équipés de balises, d'étonnants poissons se baladent sur le littoral catalan
Tatoués et équipés de balises, d'étonnants poissons se baladent sur le littoral catalan - Projet Resmed

Certains pêcheurs ont pu être surpris en relevant leurs filets ou leur canne-à-pêche sur le littoral catalan. Première surprise : des tatouages bleus apparaissent sur le ventre certains poissons. Deuxième surprise, au moment de les vider : un petit cylindre noir est dissimulé à l'intérieur de l'animal, renfermant un dispositif électronique.

Pas de panique ! Il ne s'agit ni de poissons-espions, ni de poissons mutants, mais d'une vaste étude scientifique menée par les université de Perpignan et de Barcelone. Des individus appartenant à plusieurs espèces (loups, denti, daurade, barracuda, canthare, mérou et corb), ont été équipés d'une balise électronique, permettant de les suivre dans leurs déplacements et migrations, grâce à la technique dite de télémétrie acoustique

Le Parc naturel marin et la Réserve naturelle marine de Cerbère Banyuls participent également à cette action franco-espagnole. "Les résultats aideront à mieux connaître les zones à fort enjeu de biodiversité et à mettre en place des outils de gestion adaptés", précisent les scientifiques. 

Que faire si l'on pêche un poisson marqué ? 

Si vous pêchez un poisson marqué, les responsables de l'étude vous demandent de noter scrupuleusement la date, l’heure, le lieu exact de la prise, puis de contacter au choix  :

  • L'Université de Perpignan  : 04.68.88.09.11 
  • Le Parc naturel marin 04.68.68.40.20 
  • La Réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls 04.68.88.09.11

Précision importante : vous pourrez conserver votre poisson !

Affiche du projet Resmed
Affiche du projet Resmed -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess