Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Manifestation pour le climat : plus de 200 Saint-Lois pour demander une loi plus ambitieuse

-
Par , France Bleu Cotentin

A la veille du début de l'examen de la "loi climat" à l'assemblée nationale, des rassemblements avaient lieu ce dimanche dans plus de 150 villes en France pour réclamer un texte à la hauteur des enjeux climatiques.

Plus de 200 personnes à Saint-Lô pour réclamer une loi plus ambitieuse pour sauver la planète.
Plus de 200 personnes à Saint-Lô pour réclamer une loi plus ambitieuse pour sauver la planète. © Radio France - Benoît Martin

Dans la Manche, les associations de lutte pour l'environnement avaient donné rendez-vous ce dimanche 28 mars à tous les citoyens dans trois communes. Des rassemblements à Granville, Cherbourg et Saint-Lô, qui ont réunis plusieurs centaines de personnes. 

Il est 11 heures lorsque débute la rassemblement saint-lois sur la place du Champ de Mars. Plus de 200 personnes ont convergé vers le parvis de la médiathèque. Dans la foule, des retraités, des familles au complet, et des jeunes, souvent venus en groupe. Beaucoup de manifestants brandissent des pancartes où l'humour le dispute à la colère et au dépit "devant le manque d'engagements de la société pour éviter un désastre écologique" résume Charlotte, une jeune mère de famille. A Côté d'elle, derrière une pancarte "Changeons le système, pas le climat", Garance, jeune adulte, participe à sa première manifestation. "J'en ai marre que le gouvernement ne prenne pas la mesure de la situation. Le projet de loi en discussion contient des mesures dont l'impact sera trop faible pour limiter la réduction des gaz à effet de serre". 

Beaucoup de jeunes étaient présents à Saint-Lô, particulièrement sensibles à la cause climatique.
Beaucoup de jeunes étaient présents à Saint-Lô, particulièrement sensibles à la cause climatique. © Radio France - Benoît Martin

Rester optimiste : il n'est pas trop tard pour agir 

Un peu plus loin, Jean-Michel, lui, se réjouit. "Pour un dimanche matin de changement d'heure, plus de 200 personnes ici à Saint-Lô, c'est encourageant. _Il faut que la population se saisisse de cette question et en fasse une priorité_. C'est ainsi que les politiques agiront". Et à l'image d'un rassemblement accompagné par les interventions de jongleurs, d'un clown, ou encore d'un orchestre, les militants du climat veulent rester positifs. "Il n'y a pas que des mauvaises nouvelles", se félicite un militant venu de Bayeux. "Dans la Manche, le Conseil départemental vient d'abandonner son projet de 2x2 voies au sud de Granville par exemple. Les choses commencent à bouger!"

Un optimiste que tous ne partagent pas. _"_J'ai un fils qui est devenu pessimiste sur ce sujet, d'ailleurs il a décidé de ne pas avoir d'enfant dans ce contexte", explique Anne.

L'engagement pour le climat se vit aussi en famille.
L'engagement pour le climat se vit aussi en famille. © Radio France - Benoît Martin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess