Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement
Dossier : France Bleu Montagne

Montagne : ces deux applis peuvent vous aider à réduire le risque lié aux avalanches

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Elles portent des noms étranges mais peuvent vous rendre de fiers services. "Yeti" et "Skitourenguru" sont deux applis développées dans le but de réduire les risques en montagne l'hiver. Notamment pour les pratiquants du ski de randonnée et des raquettes.

Risque avalanche 5/5 (illustration)
Risque avalanche 5/5 (illustration) © Radio France -

Grenoble, France

La fondation Petzl a choisi de présenter officiellement à Grenoble deux applications dont elle a financé en partie les développements. Deux nouveaux outils numériques pour les pratiquants du ski de randonnée, ou des raquettes. 

Ce n'est pas du tout interdire la montagne, ou la limiter, c'est de dire on vous aide à faire un choix moins risqué - Philippe Descamps

Ces applis doivent aider les pratiquants à choisir de partir ou non dans une course en fonction du risque d'avalanche. Pour les fans de montagne déjà portés sur les nouvelles technologies, ces deux outils sont passionnants, pour les autres ils auront peut-être des allures de gadgets pointus, mais il ne faut pas s'y tromper ils ne visent qu'une seule chose : réduire les risques en montagne. Philippe Descamps, est pratiquant du ski de rando, journaliste et auteur du livre "avalanche, comment réduire le risque" : "Ce n'est pas du tout interdire la montagne, ou la limiter, c'est de dire *entre deux choix il y en a un moins risqué, on vous aide à faire ce choix*"

"Yeti" et "Skitourenguru"

Des cartes, des couleurs, des itinéraires : ces deux applis s'appellent Skitourenguru pour la première et Yeti pour la deuxième.

Skitourenguru répertorie une collection d'itinéraires, qui en fonction des jours et des conditions, vont changer de couleur sur votre carte : vert, jaune rouge... vous savez intuitivement si vous vous exposez à une zone à risque. Gunther Schmudlach, son concepteur, travaille depuis 6 ans à cet outil collaboratif. 

Capture d'écran d'une rando typique sur Skitourenguru - Aucun(e)
Capture d'écran d'une rando typique sur Skitourenguru - Capture d'écran

"Pour le développement, je suis tout seul, mais j'ai tout un réseau de personnes qui soutiennent le projet. En plus, beaucoup de gens de la communauté ski m'envoient leurs traces GPS".

En Suisse, il compte déjà 1000 usagers tous les jours en hiver, ça marche déjà bien. Mais en France, il ne répertorie que trois endroits près de chez nous dont le Beaufortain et Belledonne. Pratiquants de la montagne et usagers des nouvelles technologies, vous savez ce qu'il vous reste à faire !

"Yeti" propose un outil un eu plus sur-mesure

L'autre appli s'appelle Yeti. Elle propose une autre approche un peu plus "sur-mesure" en quelque sorte. Là, on ne réfléchit plus par itinéraire prédéfini mais par zone géographique. Jacques Beilin, enseignant, a développé Yeti avec ses étudiants ingénieurs.

Exemple d'une recherche de risque d'avalanche via Yeti - Aucun(e)
Exemple d'une recherche de risque d'avalanche via Yeti - Capture d'écran

Les notion de degré de pente, de versant, d'orientation du vent et de températures, tout cela vient s'ajouter en surimpression, comme des calques, sur la carte du risque avalanche de Météo France. "Même si elle est très bien mise en page, malgré tout, adapter ces données à un espace géographique complexe comme la montagne, avec des pentes, des versants, des reliefs, c'est pas simple, et on a besoin d'un outil pour nous aider à faire ça".

98% des avalanches qui touchent les skieurs sont déclenchées par les skieurs

Mais malgré toutes ces infos et précautions, il faut appeler que le "risque zéro" ne disparaît jamais complètement. L'idée est de progresser de manière générale, et de transmettre cettte culture de la préparation des courses. En moyenne sur les 15 dernières années, 31 personnes meurent dans des avalanches en France chaque année, et 98% des avalanches qui touchent les skieurs sont déclenchées par les skieurs eux-mêmes. 

La fondation Petzl a financé ces deux initiatives à hauteur de 20.000€ en tout, sans compter beaucoup de temps investi par ces passionnés. Olivier Moret, pour la fondation : "C'est notre seule ambition, que par une meilleure préparation et des choix de courses plus avisées, les gens se retrouvent dans des situations moins accidentogènes, déclenchent moins d'avalanches et au final qu'on ait moins de victimes".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu